[Micro-Pensée] Il n'y a pas de plaisir sans…

La plupart des artistes avec qui je discute sont unanimes : le syndrome de la page blanche se guérit avec la contrainte. C’est pour ça qu’on a inventé les rimes. Les rimes donnent une contrainte qui va libérer la créativité. La contrainte permet de limiter les chemins

Read →