3 Comments

Pareil que toi, j'ai fait un week-end chez une amie entre collégiennes et j'ai eu la honte de ma vie en admettant que je ne savais pas faire la vaisselle... 😅😅😅 C'est toujours une des activités ménagères que je déteste le plus, mais c'est pour des raisons sensorielles (je déteste la texture des éponges mouillées, c'est viscéral).

Expand full comment

Allleeelllluuuiiiiiaaaaa.

Plus on les initie jeune dans la joie et la bonne humeur mieux c'est pour tout le monde à moyen-long terme.

J'avais horreur de ça ado... J'avais une liste de tâches tous les mercredis à faire, seule... qui finissait par un "je t'aime"... Ça avait plutôt intérêt d'être fait !

Depuis que je suis maman, tout le monde s'y met. On adapte en fonction de l'âge bien sûr. On se fixe des créneaux communs pour le "gros ménage" et tout le monde participe, en musique. Cela responsabilise, cela donne une image moins négative des tâches ménagères, cela réduit la charge des parents, on passe un moment TOUS ensemble. C'est ancré ! Ce qui est fait n'est plus à faire pour la suite. Plus on met les choses en place rapidement et moins on a de galère par la suite... Oui cela demande de la patience, du temps qui nous en fera gagner par la suite.

Et on peut agir de cette façon sur beaucoup de sujets : gestion financière, accueil des émotions et gestion des réactions, harcèlement, consentement, sexualité, écrans, ...

Expand full comment