Pourquoi je ne regarde pas de séries

[Micro-Pensée]

Hier, j’ai fait une erreur de manipulation. Tu n’as donc pas reçu d’email si tu n’es pas premium.

Voici l’email que tu aurais dû recevoir (si tu es premium passe directement à la suite) :

J’ai eu une idée la semaine dernière. Je ne sais pas si elle est géniale ou nulle. 

Et si je vous ouvrais un Google Doc dans lequel vous pouvez avez une tribune libre. 

Une sorte de grand tableau où n’importe qui peut venir épingler un message.

Je le fais parfois avec mes élèves et ça donne des trucs marrants.

Donc voilà ce que je te propose :

Pendant 48 heures je vais laisser ce document ouvert, en accès partagé. Et… à toi de jouer. Voici le lien pour participer (en anonyme ou pas, comme tu veux) et aller lire ce qu’on fait les autres.

https://docs.google.com/document/d/1ZJAGP-LilqZ9mtyDm8AAjHpLoE2mOGHnelKmMs179XY/edit?usp=sharing


Je regarde très peu de séries.

J'ai même une règle qui m'interdit d'en regarder plus de deux en même temps. Je peux en regarder autant que je veux, mais je n'ai pas le droit d'en suivre plus de deux à la fois, je dois d'abord finir (ou abandonner) avant de passer à deux autres.

D'ailleurs je n'ai pas de compte Netflix. Quand je le dis on me regarde soit avec un air inquiet en me proposant d'en partager un comme (merci) soit on me regarde avec un air entendu en mode "vrai bourgeois ne regarde pas Netflix, vive le cinéma d'auteur".

Alors que j'adore les séries

Ce n'est pas parce que je méprise les séries et que je pense que Netflix est la fin de la culture. Bien au contraire.

Je peux dire, sans exagérer que How I met your mother a changé ma vie et qu’au moins une des grandes décisions de ma vie a été prise grâce à un épisode de cette série. Les séries sont des oeuvres culturelles comme les autres.

Non, le problème que je ne sais pas me contrôler.

Je ne peux pas me faire confiance. Si je me laisse faire, je regarde compulsivement.

La quatrième saison d'House of Cards est sortie juste après une grosse rupture amoureuse.J'ai passé 36 heures enfermé chez moi à regarder les 13 épisodes de 50 minutes, à manger et à dormir.

Si personne ne m'en empêche, je ne m'arrête jamais.

Récemment je me suis lancé dans la série Invicible. Parce que je savais que c’était une seule saison de 8 épisodes et que si je veux voir la suite c’est l’adaptation d’une bande-dessinée, donc je peux aller lire…

Pour autant… j’ai tout regardé d’un coup. J’ai passé deux jours où je ne faisais quasiment que ça.

Les sirènes et Ulysse

Tu connais probablement l'histoire d'Ulysse et les sirènes. Mais, avant qu'on m'explique le sens de cette histoire, je n'avais pas compris la morale.

En fait, cette histoire essaie de nous dire que nous avons besoin d'aide pour résister à la tentation. Elle nous dit qu’il faut prendre la décision AVANT le pic. Pendant le pic ce sera trop dur.

Voilà pourquoi Ulysse, demande à ses marins de l'attacher sur le poteau du bateau.

Je sais, je sais… on dit un "mat" et pas un poteau de bateau, mais y'a des mots que je trouve inutiles pour nous. Quand on est marin, ok… mais sinon ? C'est comme les gants de four. On arrête pas de me dire "mais on dit manique". Certes mais "gant de four" tu comprends.

Il fait la demande quand il n'est pas soumis à la tentation. Car, quand les sirènes vont commencer à chanter il va supplier qu'on le détache.

Décide de ton rapport à la tentation à tête froide

Voilà pourquoi il faut décider de ce que tu veux faire face aux tentation, à froid. Ce n'est pas grave de décider de regarder des séries compulsivement. Simplement, je sais que je regrette après. C'est donc quand je suis loin de la tentation que je décide de ne pas m'y exposer.

En me créant des contraintes moi-même. Comme le fait de ne pas posséder moi-même d'accès Netflix.

Je regarde des séries Netflix… quand je suis chez quelqu'un qui a un compte.