Nano-pensées #25

Aujourd’hui j’ai envie d’écrire des nano-pensées. Alors c’est ce que j’envoie. C’est très égoïste. Mais je n’ai pas le choix. Je n’ai envie de rien d’autre.

Si tu n’es pas premium, tu n’as probablement jamais vu ce format (ou alors une seule fois, la dernière fois que j’ai fait ça).

Le concept est simple : j’écris et je cite des trucs. Quand c’est moi qui écris c’est en écriture normale. Quand c’est une citation c’est en italique. Le plus souvent, en italique, c’est des bouts de chansons.

Si tu aimes ce format, je rappelle que pendant les vacances j’ai mon offre spéciale essai premium. Tu peux donc faire un essai de deux semaines du format premium. Ce qui veut dire que tu auras accès à l’ensemble des archives des nano-pensées. Je te mets un bouton à la fin.


Nano-pensée #1

Je ne souhaite pas l'amour à mon pire ennemi. Pas plus que je ne lui souhaiterais de tomber dans l'héroïne. Ce qui veut dire que je ne lui souhaiterais pas non plus de s'en sevrer.


Nano-pensée #2

J'suis en bas de la cité, mon coeur il est malade

Les condés sont passés, ils sont toujours dans les parages


Nano-pensée #3

Cher(e) confrère, consoeur,

Je vous adresse, M GALITA Nicolas, âgé(e) de 32 ans 1 mois, pour un bilan cardiologique dans le cadre d'une dyspnée d'effort avec gêne thoracique gauche et extra-systoles perçues à l'auscultation ce jour.


Nano-pensée #4

J'suis en bas de la cité, mon coeur il est malade.


Nano-pensée #5

"L'extrasystole est une anomalie du rythme cardiaque (ou arythmie). Lors d'une extrasystole, il se produit une contraction trop précoce du muscle cardiaque (myocarde) et cette contraction s'intercale entre des battements normaux."


Nano-pensée #6

Mon coeur il est malade.


Nano-pensée #7

Je ne veux pas de famille. C'est trop dangereux. Il s'y passe les pires trucs. Pourquoi on glorifie ça ? Un enchaînement subi à la loterie ? S'enchaîner à des amis pour mieux supporter la vie, pourquoi pas. Mais jouer ça à la loterie ? Même quand on tire un bon numéro... c'est si dangereux ! Ou plutôt c'est si animal.

C'est pour ça que je veux pas l'infliger à un enfant.


Nano-pensée #8

Poil de Carotte est un enfant triste, malheureux, humilié mais aussi menteur, violent et même cruel. Sa mère, Madame Lepic est très méchante avec lui, elle le déteste car elle ne voulait que deux enfants


Nano-pensée #9

Pourquoi on censure Dieudonné mais on laisse parler Éric Zemmour ?

J'vois que des policiers analphabètes suivre nos quotidiens à la lettre


Nano-pensée #10

Dans Lie to me, le personnage principal prétend qu'on ment en moyenne cent fois par jour. J'ai été choqué. Surtout qu'on ne retrouve pas ce chiffre dans les études. Mais maintenant je sais ce qu'il voulait dire. On ment tout le temps. C'est juste qu'on n'appelle pas ça des mensonges.

Je dirais même que c’est comme l’orthographe : les personnes qui réagissent les plus violemment face aux mensonges sont celles qui mentent le plus. Car, quand on se lance dans la tâche de diminuer son taux de mensonge, on comprend comment c’est dur, on devient plus indulgent.


Nano-pensée #11

Je crois que je commence à être fatigué de vivre. Rien de grave. Pas d'envie suicidaire. Les 33 ans me dévisagent et je suis fatigué d'y arriver.

Je sais qu'en disant ça tu vas croire que je déprime. Pas du tout. J'adore la vie. Vraiment. Mais c'est ça qui me fatigue.

C'est trop long. Si ça doit finir c'est trop long. C'est usant. C'est trop bien. Alors pourquoi ça doit finir. J'ai l'impression d'être dans un paradis avec un siège éjectable aléatoire.

Je ne sais même pas ce qu'il pourrait y avoir dans un paradis, j'y suis déjà. En revanche je vois très bien comment on peut basculer en enfer. Beaucoup y sont déjà.

Mais... pourquoi on doit s'user physiquement à chaque seconde ?


Nano-pensée #12

On sait où tous les chemins mènent
"Rome" à l'envers donne "mort" (…)

Quand y’a les keufs, l’un de nous peut tomber à la Aaliyah aux Bahamas


Nano-pensée #13

Mon île est devenue folle, non ? Que Dieu prie pour nous. Après tout, on l'a inventé pour ce genre de situations, non ?


Nano-pensée #14

Peter pan, elle m'appelle

Je pleure mais mon visage rit

Donc elle pense que je peux supporter sa sauvagerie


Nano-pensée #15

Je dégouline d'art. Qui va me soigner ? Je sais pas si c'est enviable. Ça coule depuis que je suis petit, ça coule, ça coule. Si je l'empêche, je me sens incomplet. Si je le laisse totalement libre, ça détruit ma vie. Non, ça détruit mes proches. Alors que faire ? Parfois, je fais comme maintenant, je le transforme en une version constructive.

Mais c'est plus vraiment de l'art. L'art c'est le moment où ça dégouline. Le reste c'est une photo de l'art. Comme si on confondait un événement et son reportage.

On ne peut pas aller voir de l'art dans un musée où écouter de l'art dans une enceinte. On peut juste apprécier les replays.

Je ne crois pas que les artistes existent. Je crois qu'on est tous comme ça. C'est juste que beaucoup ont décidé de ne pas laisser couler, de mettre une digue.

D'ailleurs, les enfants laissent dégouliner avant qu'on leur apprenne qu'il faut faire dégouliner uniquement s'ils peuvent en faire un truc appréciable par quelqu'un d'autre.


Nano-pensée #16

Et si mon coeur essayait de me parler avec ce battement supplémentaire ? Extrasystole comme ils disent. En attendant, les coeurs ont quitté mon mur. Mais ils veillent encore sur moi.


Nano-pensée #17

J'étais déjà masqué avant le lockdown


Nano-pensée #18

La pauvreté dans leurs yeux.

La richesse dans mes mains.

Malgré ça, je sens qu'ils ne peuvent pas me demander. Ils demandent à tous les autres passants mais pas à moi. Parce que je suis Noir. Parce qu'ils se sentent malgré tout supérieurs. Est-ce mal de penser "bien fait" ? Probablement. Mais personne ne sait que je leur crie ça dans ma tête.


Nano-pensée #19

Un appel et puis je pull up avec tous mes mauvais djinns dans la pièce


Nano-pensée #20

Je suis jaloux des chanteurs.

J'écris, j'écris, j'écris.

La moitié de ce que j'écris, tu l'oublies.

L'autre moitié, te passe au-dessus.

Si je le chantais.

Tu pourrais le fredonner toute une vie.

Si je le chantais.

Tu pourrais le fredonner tout une vie.

Sans que deux moitiés s'envolent.

Si je le chantais.

Tu pourrais le fredonner toute une vie.


Nano-pensée #21

Dans la rue, la haine de moi. Comment expliquer ? Je croise des yeux. Je sais que la personne m'en veut de ne pas être blanc. Peut-être que je rêve ? Peut-être.

Mais c'est ça la malédiction. La paranoïa.

La traque.

Mais qui est traqué ? Suis-je la proie ou le chasseur ?

Question bête. La proie. Une proie qui cherche du regard des prédateurs n'est pas en train de chasser.


Nano-pensée #22

On va s'en sortir. Je te le promets. C'est pas la fin. Ça va mieux à la fin. Si ça va pas mieux c'est juste que c'est pas la fin1


Nano-pensée #23

La culture, la culture, la culture. Ils ont que ce mot à la bouche. La culture c'est essentiel. La culture ? Oui. Mais pas l'art. L'art c'est pas essentiel. C'est bien pour ça que c'est de l'art. D'ailleurs, on ne veut payer que pour l'art incroyable. Le top 0,00001%. J'adore les chansons que je fais. Personne ne paiera, pour.

La nourriture c'est essentiel. Si je crée une tomate moyenne, je trouverai toujours quelqu'un sur Terre pour la payer.

La santé c'est essentiel. Même un médicament sans effet, je trouverai toujours quelqu'un sur Terre pour me le payer.

L'eau c'est essentiel. Même de l'eau polluée au Chlordécone il se trouve des gens en Guadeloupe pour la payer.

Mais l'art ? Qui paie pour de l'art moyen ?

La définition d’un truc pas essentiel.

Tu me paierais combien pour ce texte ?


Nano-pensée #24

J'évite d'être trop rebelle, j'évite trop soumis. J'suis un soldat pas un mercenaire et je sais comment la guerre se mène

(...)

Je reviens sur les ondes, faut sortir des vrais sons le tur-fu a l'air sombre. Prochain confinement il me faut une maison. J'agrandis le réseau, je réduis mes liaisons.

(...)

Débute une nouvelle parenthèse. J'entre dans la trentaine en quarantaine.


Nano-pensée #25

On s'occupe de plantes. Pourquoi ?

Je veux dire... des plantes qui ne font pas à manger. Juste des plantes qu'on met chez nous. Je viens de m'y mettre. Mais... pourquoi je fais ça ? Juste parce que c'est beau ? Y'a plein de trucs beaux. Pourquoi on s'occupe de plantes ? C'est super dur en plus. Pourquoi on fait ça ? Ma parole, c’est vert ! La pire couleur. Pourquoi on fait ça ?


Nano-pensée #26

Ma blessure s'est un peu refermée à force d'écrire. Je ne sais plus si l'écriture est une drogue ou un médicament. Mais ça va un peu mieux.


Comme promis, un bouton pour tester le format premium pendant deux semaines :

Essayer le premium

1

ou alors tu meurs. Mais tu n'auras plus la conscience pour constater que ça n'est pas allé mieux.