Les découvertes de la semaine #28 - 1 livre, une vidéo

Père riche, père pauvre - l’évolution des deux partis américains

Bienvenue dans ce nouveau épisode des découvertes de la semaine. Comme d’habitude, je vais revenir avec toi sur 2 ou 3 contenus que j’ai particulièrement apprécié. L’idée c’est de t’en fournir un résumé personnel.

[Livre] Père riche, père pauvre

Comment j’ai découvert ce livre

Ça fait des années que l’un d’entre vous (coucou Charlin) me demande régulièrement si j’ai lu ce livre. Ces années de lobbying subtil ont fini par payer : je suis tombé sur le livre à la Fnac, et j’ai cédé. J’ai donc sorti mon téléphone pour télécharger la version Kindle.

Oui, c’est très rare que j’achète un livre papier. En général, je le vois, je le veux, je sors mon téléphone et je l’achète en ebook.

Les 3 choses que je retiens

#1 | La bonne question n’est pas celle de la quantité d’argent mais celle du rapport à l’argent. Nous avons deux émotions déclenchées par l’argent : la peur et le désir. La peur étant celle qui paralyse le plus. Par conséquent, si quelqu’un a peur de manquer, ce n’est pas l’argent qui va changer. Certains millionnaires continuent à vivre dans la peur quotidienne de perdre leur argent

Il est donc crucial d’apprendre à développer un rapport sain à l’argent. Ça passe par un travail sur soi, avant tout.

#2 | Pour devenir riche il faut des actifs. On ne peut pas devenir riche avec un salaire. Qu’est-ce qu’un actif ? Voilà la définition de l’auteur : un truc qui génère des revenus, sans qu’on y passe de temps (ou presque). Par conséquent, contrairement à ce qu’on dit souvent : notre maison/appartement n’est pas un actif. Ce serait un actif si on le louait à quelqu’un d’autre.

Quelques exemples d’actifs : un bien immobilier qu’on loue, des actions qui génèrent des dividendes, des droits d’auteurs, une entreprise qui génère du revenu sans que tu y travailles…

Au passage, il donne un conseil que je me tue à répéter autour de moi : il faut investir dans des actifs que l’on aime. Si tu n’aimes pas l’immobilier, n’investis pas dans l’immobilier.

#3 | Il ne faut jamais revendre un actif pour autre chose qu’acheter un autre actif. Par conséquent, il faut éviter à tout prix de vendre un bien immobilier parce qu’on a, en ce moment, plus de revenus pour payer nos factures. Ça doit être le plan Z. Une fois qu’on a un actif, il ne faut jamais le rendre. Sauf si c’est pour avoir un autre actif.

Pourquoi ? Il a une métaphore que j’aime bien : un euro d’actif c’est comme un euro qui travaille pour toi. C’est un mini-employé. Au lieu de travailler pour l’argent, c’est l’argent qui travaille pour toi. Imaginons que tu as acheté un appartement pour 50 000€. Et bien chacun de ces 50 000€ vont travailler pour te générer chaque mois un revenu de loyer. Si jamais tu les licencies, tu perds à tout jamais leur capacité de te générer un revenu.

Pourquoi tu devrais le lire à ton tour ?

En vrai tout le monde devrait lire ce livre. Je comprends pourquoi on a autant insisté pour me le faire lire. J’ai énormément de chances : j’applique déjà intuitivement pas mal des principes. Mais pas tous. J’ai encore des progrès à faire. Notamment sur les actifs : j’ai tendance à avoir peur d’en avoir.


[Vidéo courte] Comment le parti Républicain est passé de Lincoln à Trump

Comment j’ai découvert cette vidéo

Elle m’a été envoyé par l’un d’entre vous.

Les 3 choses que je retiens

#1 | Avant, le parti Républicain était le parti centriste et le parti Démocrate était le parti de droite. Puis, progressivement les choses se sont totalement inversées. Voilà qui explique qu’on a du mal à se dire que Lincoln était un Républicain. C’est parce que les mots ont changé de sens entre temps.

#2 | C’est la question de l’esclavage qui a tout bouleversé. En fait, quand vient la question de l’abolition ou non de l’esclavage, la division ne se fait pas entre les deux grands partis de l’époque, mais bien entre le Nord et le Sud. Les partis vont alors se reconfigurer selon cette division et le parti Démocrate est donc le parti en faveur de l’esclavage. De même pour le parti qui s’appelait “Le Whig” explose : une partie rejoint le parti Démocrate et l’autre partie devient le parti Républicain.

#3 | Une fois que l’esclavage a été aboli…. les Démocrates (qui étaient donc principalement dans le Sud) se sont soudainement retrouvés avec plein d’électeurs noirs. Dans certaines villes, les noirs étaient devenus la majorité votante. Ils ont donc adapté leur programme à leurs électeurs. Pour devenir le parti Démocrate que l’on connaît aujourd’hui.

Inversement, le parti Républicain, principalement encore dans le Nord fait face à deux choses. La première c’est qu’on a de plus en plus de personnes qui font fortune. Des hommes d’affaires. La deuxième c’est que ces mêmes personnes vont décider qu’on a suffisamment accordé de droits aux noirs en les libérants. Voilà comment le parti est devenu le parti Républicain qu’on connaît : pro-business, anti régulation.

Pourquoi tu devrais la regarder à ton tour ?

Si, comme moi, tu t’es toujours demandé comment ça se faisait que Lincoln était un Républicain alors qu’il a agi comme ce qu’on appellerait aujourd’hui un Démocrate, cette vidéo est pour toi.


C‘est tout pour aujourd’hui ! Je te retrouve demain si tu es premium :

Ou sinon, Lundi :D