Les chroniques guadeloupéennes #9

Je suis à dix mètres du sol. Sur une sorte de pont accroché aux arbres. On discute de la notion de vertige. Au début du parcours je n’ai pas le vertige car la végétation est si touffue que je ne me rends pas compte de la hauteur. J’ai l’impression d’être au sol sur des planches en bois. Mais, vers le milieu, ça s’éparpille. Je sens le vide, le vertige. Au début c’est dur à soutenir. Puis je m’habitue.

Read →