La 4e de couv de mon livre

Ça fait deux mois que je bloque sur cette quatrième de couverture. Deux mois. J’étais censé m’en occuper pendant les vacances de Noël, une fois pour toutes. Résultat ? J’ai pas avancé d’un iota.

La puissance de la procrastination est dévastatrice. Je suis en train d’abandonner… quand d’un coup j’ai un sursaut d’orgueil et je me dis “au lieu d’écrire l’email prévu, je vais écrire cette 4ème de couverture et m’en servir pour l’email”.

Comme ça je ne peux plus me servir des excuses du type “non mais j’ai pas le temps”.

J’ai donc écrit trois versions. Dis moi laquelle tu préfères. Pour rappel, le livre s’appelle :

Tu vas mourir et tant mieux

12 principes pour mieux vivre sa vie

Proposition A

La vie est un escalier géant mais je vis sur une seule marche à la fois.

En d’autres termes, une bonne vie c’est forcément plein de bonnes journées.

Comment améliorer ses journées ?

En s’améliorant soi-même. Plus facile à dire qu’à faire.

Comment faire du « développement personnel » sans tomber dans le syndrome du gourou californien qui crie que tout le monde peut y arriver ?

En se recentrant sur les sciences sociales et les philosophies antiques.

Comment le faire de manière digeste et compréhensible ?

En s’appuyant sur les meilleurs vulgarisateurs et vulgarisatrices.

Ce livre est un concentré de tous les enseignements qui m’ont aidé dans cette quête. J’ai cherché à ne garder que ceux qui étaient universels et donc appuyés par des recherches scientifiques.

Ce n’est donc pas comment vivre sa vie par Nicolas Galita, mais comment Nicolas Galita a compris comment vivre sa vie en écoutant les experts de chaque discipline : le bonheur, la souffrance, le présent, le futur, la peur, la perception, la volonté, l’action…

J’ai pris quinze ans pour trouver et comprendre ces principes. Voilà de quoi raccourcir ce temps à largement moins de quinze…heures.

Proposition B

« Une bonne vie c’est plein de bonnes journées. »

Certes. Mais… comment faire pour avoir de bonnes journées ? Il faut deux secondes pour poser la question et un peu plus de temps pour y répondre.

Dans ce livre on explore douze principes de vie ancrés dans les sciences sociales. Pas de magie, pas de loi de l’Attraction, pas de « si j’ai pu le faire, tu peux le faire ». On profite des progrès des sciences sociales pour chercher des principes universels plutôt que simplement les conseils personnels de l’auteur.

Voici les douze principes :

1) Je comprends pourquoi la mort est une boussole

2) Je fais des choix difficiles pour simplifier ma vie

3) Je prends conscience du décalage entre ma perception et la réalité

4) Je découvre que je ne suis pas les autres

5) Je deviens radicalement honnête

6) Je dompte la peur pour en faire mon animal de compagnie

7) Je vois que la vie est un escalier mais que je ne vis que sur une seule marche à la fois

8) J’accepte mon impuissance à prédire le futur

9) Je différencie plaisir et bonheur

10) Je comprends l’utilité de la souffrance

11) Je ne suis que ce que je fais

12) Je triche en permanence

Proposition C

Tu vas mourir. Mais c’est une bonne nouvelle : ceci n’est pas un livre déprimant.

Savoir que tu vas mourir te permet d’avoir une certitude dans un monde totalement incertain. Je sais : c’est inconfortable. Mais tu ne veux pas faire partie de ces personnes qui, soudainement, prennent conscience qu’elles sont passé à côté de leur vie.

Tu vas donc partir de cette prise de conscience pour découvrir ce que tu veux vraiment, qui tu es, en te libérant de l’interférence du regard des autres. Une fois, cette liberté atteinte, il te restera à comprendre comment vivre dans le présent. Parce que la vie est un escalier mais tu vis sur une seule marche à la fois.

Enfin, tu apprendras à différencier le plaisir du bonheur et à apprécier ce qu’apporte la souffrance. Oui j’ai bien dit « apprécier la souffrance », sans pour autant la chercher volontairement. Afin de réussir à agir.

Tout ceci appuyé par les sciences sociales et non pas simplement mon petit doigt. Profitons de l’avancée des sciences et de l’ancienneté des philosophies antiques pour en extraire 12 principes universels et surtout faciles à comprendre.

Tu votes pour quoi ?

Donne moi ton choix en cliquant sur le bouton (qui n’est donc plus bleu mais bien saumon).