Acheter n'est pas mieux que louer

J’ai toujours senti qu’il y avait anguille sous roche avec le concept d’acheter son appartement.

On me bassine avec depuis des années comme si c’était l’objectif ultime d’une vie.

Pire encore, on sort la phrase stupide “si tu n’achètes pas, tu jettes l’argent par les fenêtres”. Je me permets de dire “stupide” car cette phrase se permet bien d’être totalement condescendante.

Qu’est-ce que j’ai été content de lire dans tous les manuels d’éducation financière : “acheter un appartement n’est pas la solution ultime, c’est même parfois une erreur”.

Louer n’est pas jeter l’argent par les fenêtres

Commençons d’emblée par désamorcer cet “argument”. J’en ai toujours ressenti la violence, mais je n’étais pas capable d’y répondre. Jusqu’à la semaine dernière où on m’a livré la réponse. Toujours dans un article d’éducation financière. Je te la traduis :

Le vieux proverbe qui dit qu’on jette de l’argent par la fenêtre quand on loue fait partie des arguments les plus stupides que j’entends régulièrement à propos de la finance personnelle. Tout d’abord, l’argument implique que l’on n’a littéralement rien en retour du loyer que l’on verse. C’est ridicule. On obtient un nécessaire toit sur la tête, chaque nuit. Sous-entendre qu’un toit n’a pas de valeur est pire que bête.

Chaque fois que quelqu’un me sort cet argument, je fais remarquer qu’il aurait pu dire exactement la même chose à propos de la nourriture. On l’achète, on la mange et ensuite y’en a plus. Et tu n’en obtiens rien ! Tu jettes ton argent par les fenêtre. Absurde. On a reçu une nécessaire nutrition. À chaque fois, les gens me répondent “ah oui je vois ce que tu veux dire. Je n’y avais jamais réfléchi sous cet angle”.

Il a mis les mots sur ce que je n’arrivais pas à dire. Tout est dit. Non seulement c’est une phrase condescendante que personne n’est capable d’argumenter mais en plus elle ne tient pas debout. La nourriture, l’eau et le toit sont probablement les trois choses dont on ne peut pas dire qu’on gaspille son argent quand on les paie.

Je comprendrais qu’on me dise “avec Netflix tu jettes ton argent par les fenêtres : tu paies pour quelque chose qui te fait perdre ton temps”. Ou encore “en collectionnant des chaussures que tu ne mets jamais, tu jettes ton argent par les fenêtres”.

Mais pas “avec ton loyer tu jettes de l’argent par les fenêtres”.

Acheter ou louer est une décision intime qui dépend de la personnalité de chacun

Je ne suis absolument pas en train de te dire qu’il faut louer. Je ne fais pas la condescendance inverse. Certaines personnes font mieux d’acheter, d’autres font mieux de louer.

Ça dépend principalement du caractère. Pour acheter il faut réussir à être serein quand on a un prêt. Ce n’est pas mon cas : ça me terrifie. Si je fais ça, je ne dors plus. Alors pourquoi me l’infliger ?

Certains endroits (comme Paris) où l’achat est très cher peuvent aussi faire pencher la balance en fonction de la location, selon ta personnalité.

À l’inverse, d’autres personnes seront apeurées par la perspective de toujours louer. Elles se disent qu’à la retraite, on ne sait jamais, il vaut mieux avoir sécurisé un toit.

Si elles touchaient une grosse somme d’argent, le premier truc qu’elle ferait ce serait d’acheter un appartement ou une maison.

“Mais, Nicolas… ton appartement c’est ton premier actif”

Pas du tout. C’est une dette gigantesque. Un passif. L’immobilier est un actif si tu achètes pour louer. Voilà pourquoi un des premiers conseils d’investissement est :

N’achète jamais ta résidence principale.

Parce que si tu commences par ça, certes, tu ne paies plus de loyer, mais tu paies un prêt à la banque. Généralement 20% plus cher que le loyer (à Paris en tout cas).

Tant que tu rembourses ton prêt, l’appartement est un passif.

Ça ne veut pas dire que tu ne dois pas acheter ta résidence principale.

Mais tu viens de dire l’inverse !

Non. J’ai dit que c’était un conseil dans le monde de l’investissement. Or, tu n’as pas forcément envie d’être dans une démarche d’investisseur. Tu peux simplement avoir envie d’acheter ta résidence principale comme on a envie d’acheter d’autres choses dans la vie.

Financièrement qu’est-ce qui est le mieux ?

Attends, attends, dire que louer c’est mieux pour certaines personnalités, ok… mais là t’es quand même pas en train de dire que louer c’est financièrement mieux ?

Si, si.

Non, ok, j’exagère.

Mais je ne dirais pas non plus qu’acheter c’est mieux. Comme souvent dans la vie : ça dépend.

Nous ne vivons plus dans le monde de nos parents. Si j’avais vécu 30 ans en arrière, j’aurai eu un discours différent. Mais nous sommes au XXIème siècle et énormément de choses ont changé.

Parmi elles : la facilité d’accès à la bourse.

Or, l’immobilier n’est pas drastiquement plus rentable que la bourse.

Dans ce cas pourquoi autant de gens deviennent riches par l’immobilier plutôt ?

Déjà parce que c’est un cercle vicieux : on se recopie les uns, les autres. Donc pour toutes les raisons psychologiques que j’ai balayées, beaucoup de gens investissent dans l’immobilier donc statistiquement…

MAIS… on ne peut pas nier la carte secrète des acheteurs. LA raison pour laquelle, quand ça marche, ils font des booms. Cette raison c’est l’effet de levier.

Qu’est-ce que l’effet de levier ? Le fait que pour 20 000€ d’apport et un CDI, la banque va te prêter 100 000€ sans souci. Ce qui est ouf dans l’achat d’appartement ce n’est pas l’investissement en tant que tel : il y a plein d’autres investissements tout aussi rentables. Ce qui est ouf c’est l’effet de levier : pour un appartement une banque accepte assez facilement de te donner de l’argent immédiatement.

Ce serait probablement plus dur d’aller voir une banque en lui demandant 100 000€ pour les mettre en bourse.

Ce n’est pas louer qui est “jeter son argent par les fenêtres”, c’est emprunter qui est “recevoir de l’argent par les fenêtres”

Elle est là, la magie. Indéniable. Voilà pourquoi on peut devenir riche en achetant un appartement : par ce mécanisme génial et millénaire qu’on appelle la dette. C’est cette prise de risque qui permet de décupler ses résultats.

Donc la vraie question est plutôt : es-tu à l’aise avec ce risque, ou non ?

Bien entendu, ce que j’écris est le résultat de mes propres recherches : ne te base pas dessus pour prendre des décisions aussi importantes. Toi aussi, éduques-toi.

Où ai-je volé ça ?

Dans plein de contenus de finance personnelle. Mais la réfutation de l’argument “jeter l’argent par les fenêtres” vient plus spécifiquement de là :

Don’t Tell This Guy He’s Throwing Money Away on Rent