Tu n'as PAS besoin d'un million

T'es différent, arrête tes blagues, t'es mignon
Même toi, tu feras tout pour avoir des milliards
Si un jour, tu gagnes des millions 

On se cache derrière le rêve d’une forte somme d’argent pour camoufler les vrais problèmes.

Voilà pourquoi il y a de grandes chances que tu n’aies pas besoin d’un million d’euros.

Attention, je ne suis pas en train de te dire que ça n’est pas utile. Surtout si tu es actuellement dans une situation précaire : évidemment qu’on est mieux avec plus d’argent qu’avec moins d’argent.

Globalement, l’argent contribue bel et bien au bonheur : de manière significative jusqu’à 5000€ mensuels, puis de manière plus marginale ensuite. De plus, la courbe ne s’inverse jamais. Toutes choses égales par ailleurs on est mieux avec plus d’argent.

MAIS alors pourquoi ce fameux proverbe de l’argent ne fait pas le bonheur ?

L’argent ne résout pas la peur de manquer

J’évolue au quotidien avec des personnes qui gagnent bien leur vie et il y a quelque chose qui m’a surpris au plus haut point : une grosse partie a peur de manquer d’argent.

Au début, je pensais que c’était un réflexe d’ancien pauvre. Par exemple, ma mère a vécu dans des conditions qui font qu’elle a peur de manquer. Sauf que j’ai connu des personnes qui sont nées dans des familles riches ET qui avaient la peur panique de manquer d’argent.

D’ailleurs, la semaine dernière je vous ai demandé votre plus grande difficulté avec l’argent et l’une d’entre vous m’a répondu ça :

Comprendre d'où vient la peur de manquer. Qui au final n'a rien a voir avec le montant de mon chèque et m'empêche de réfléchir à long terme concernant les finances. Il y a du progrès mais c'est pas encore ça.

Malheureusement, je peux te verser un million d’euros sur la tête et tu auras quand même toujours peur. Tu auras peur de les perdre.

C’est comme en amour : avoir quelqu’un qui t’aime ne va pas résoudre ta peur de l’abandon.

Même si c’est sûr que c’est plus agréable.

On veut toujours plus d’argent

À l’inverse, l’argent a tendance à nous aveugler. On en veut toujours plus. Il n’existe pas vraiment de montant à partir duquel tu peux faire ce que tu veux.

Même Jeff Bezos a des limites à ce qu’il peut faire.

Pire encore, le cerveau humain s’habitue à tout. Donc tu as besoin de davantage d’argent que l’année dernière pour avoir l’impression de mieux vivre. Sinon ça devient juste ta nouvelle référence.

C’est un puits sans fond.

Sans compter qu’on a du mal à comprendre les grands chiffres. À ton avis tu peux vivre combien de temps au smic avec un million d’euros ?

Essaie de répondre sans faire le calcul…

Juste d’instinct…

Si je te donne chaque mois 1 231€, il faut combien de temps pour faire un million ?

C’est bon ?

Tu as choisi un chiffre ? En années ?

Et bien, il te faut un peu plus de 67 ans.

Ce n’est pas tant que ça.

Sachant que j’ai triché : j’ai fait comme si tu pouvais avoir de l’argent sans payer de taxe. Dans la vraie vie, ça n’existe pas. Si tu avais un million, tu devrais en rendre entre un tiers et la moitié. Donc tu pourrais tenir plutôt 40 ans avec un smic.

40 ans ce n’est pas tant que ça. C’est une carrière.

Un million ça permet de tenir 40 ans… au smic.

Ne parlons même pas de si tu veux gagner plutôt 2000€/mois. Là tu ne tiens plus que 20 ans.

Ceci étant dit…

Si un million d’euros permettent de tenir 40 ans au smic, combien de temps dureraient un milliard d’euros ?

Le calcul est super simple.

Un milliard c’est mille fois un million.

Donc si un millions permet de faire 40 ans au smic alors un milliard permet de faire 40 000 ans au smic.

Tu vois la différence ?

Un millionaire, par rapport à un milliardaire c’est que dalle.

Une personne millionaire face à une personne milliardaire c’est comme quelqu’un qui gagne 3€ par mois qui se comparerait à quelqu’un qui gagne 3 000€ par mois.

Bref. Un million c’est beaucoup et pas beaucoup à la fois. C’est suffisamment pour te rendre riche, mais pas assez pour que tu puisses juste t’endormir dessus.

Aussi étonnant que ça puisse paraître, on continue à avoir des problèmes d’argent avec un million d’euros. On a juste de meilleurs problèmes. Ce qui n’est pas négligeable, évidemment.

L’argent ne résout pas les problèmes d’argent

Tu te rappelles de ce que je t’avais dit sur les gagnants au loto ?

Des études ont démontré que les gagnants de la loterie ont plus de chance de se déclarer en faillite personnelle dans les 3 à 5 ans à venir par rapport à un autre concitoyen ordinaire.

En fait, près d’un tiers des gagnants de la loterie se déclare en faillite personnelle, mais ce n’est pas tout. Cette débâcle financière est souvent accompagnée de dépression, d’abus d’alcool et de toxicomanie. Et si cela ne suffisait pas, cela débouche aussi souvent vers l’isolation sociale, parfois même des propres membres de sa famille.

Si tu as une fuite d’eau dans une canalisation, rajouter plus d’eau ne va pas résoudre le problème. Bien sûr, si tu as des pénuries d’eau, tu n’as pas le temps de t’occuper d’une fuite. C’est d’ailleurs un des soucis des spirales vicieuses de la précarité : si tu ne gagnes pas suffisamment, tu n’as pas le temps de t’occuper de mieux gérer ton argent.

Voilà pourquoi autant de gagnants du loto finissent mal : ils ont gagné l’argent trop vite.

Normalement on accumule de l’argent et on accumule l’éducation financière en même temps. De sorte qu’on a des problèmes en permanence à notre taille. Voilà pourquoi il n’est pas forcément souhaitable de gagner subitement un million d’euros.

En effet, les problèmes de riche sont de vrais problèmes. Ce n’est pas pour rien si Rihanna a frôlé la faillite. D’ailleurs, tu remarques que son cas ressemble à celui de la loterie : une personne jeune qui gagne beaucoup d’argent d’un coup.

Trouve ton étoile du nord

Où pointe ta boussole ? Vers quoi veux-tu naviguer ? L’argent n’est qu’une monnaie d’échange. Ce n’est jamais un but en soi. Tu veux de l’argent pour l’échanger contre quoi ? De la liberté ? Des vêtements ? Du pouvoir ?

Quand je fait l’exercice autour de moi, je me rends compte que la plupart des personnes désirent des choses qui sont atteignables avec un salaire de cadre. Elles n’ont absolument pas besoin d’un million d’euros.

Un des exemples les plus flagrants est le voyage. Souvent je demande à mes élèves ce qu’ils et elles feraient avec 10 millions d’euros. J’ai toujours une grande partie qui me répond “je voyagerais”.

À chaque fois je suis interloqué : qu’est-ce qui les empêche de voyager, là maintenant ? Voyager ne coûte pas si cher. Ça coûte cher si tu veux absolument aller dans un endroit précis et t’allonger dans un hôtel. Mais si tu veux ça, tu n’aimes pas vraiment voyager.

Par exemple, rien n’empêche d’aller dans le pays le plus proche du tien, puis de passer au suivant et ainsi de suite. Le tout en travaillant sur place.

Parfois on me répond “avec 10 millions je ferai du shopping toute la journée”. Pareil… je doute que ça soit une réponse sincère.

On prend la question à l’envers. Il ne faut pas se demander comment avoir un million d’euros PUIS se demander quoi en faire.

Parce que générer un million d’euros est très compliqué. La plupart des humains n’y arrivent jamais. Il vaut donc mieux d’abord se demander ce qu’on ferait si on était libre financièrement et ensuite seulement s’adapter à cet objectif.

La liberté financière faire ce que tu aimes tout en gagnant suffisamment pour couvrir tes besoins

Je te propose une autre définition de la liberté financière. Plutôt que d’imaginer une grosse somme d’argent, peut-être qu’on peut se dire que le but c’est de réussir à financer les activités qu’on aime.

Soit en trouvant une manière de monétiser directement une des activités qu’on aime, soit en trouvant un métier qui nous laisse suffisamment de temps et d’énergie pour nous adonner à une activité qu’on aime.

J’ai une préférence pour la première option. Même si tu débutes par la seconde, la liberté est décuplée si tu peux directement créer de l’argent avec ce que tu aimes.

Pour autant, il ne faut pas non plus s’obstiner. Certaines activités ne sont pas rémunératrices et la meilleure manière c’est de financer avec un métier à côté.

En tout cas, je t’invite à réfléchir comme ça :

Question #1 : De combien tu as besoin pour vivre confortablement ?

Question #2 : Combien tu arrives à gagner chaque mois ?

Question #3 : Combien de temps tu passes à faire des choses que tu aimes ?

Question #4 : Combien tu arrives à gagner en faisant ce que tu aimes ?

Plus le chiffre de la question #1 est élevé et plus tu vas devoir avoir un chiffre élevé en question #2 (logique : il faut gagner plus que ce qu’on dépense).

Plus les chiffres des questions 3 et 4 sont élevés et plus tu es proche de la liberté financière.

Voilà pourquoi les gens te bassinent avec le fait de trouver un travail que tu aimes. Parce que c’est une des manières (pas la seule) d’avoir une source de revenus en faisant ce que tu aimes. C’est donc une des voies vers la liberté financière.

J’ai compris ça en lisant un blogueur spécialiste en finances personnelles. J’ai compris, du même coup, pourquoi j’ai passé autant de temps à dire que l’argent ne m’intéressait pas tant que ça.

En fait, ce que je voulais dire c’est :

Je préfère gagner 2000€ en faisant toute la journée un truc que j’aime plutôt que gagner 4000€ en faisant des trucs que j’aime pas.

La liberté financière n’est pas dans le montant (même s’il doit être plus grand que tes dépenses). La liberté financière est dans le temps que tu passes à faire ce que tu aimes.

Pour les fans de jeu de mots, y’avait un truc à faire. Du genre : il vaut mieux penser à mon temps qu’au montant.

Tu peux donc l’obtenir avec un million d’euros que tu obtiens magiquement ou en faisant un truc que tu n’aimes pas. Mais tu peux aussi l’obtenir en trouvant comment faire un truc que tu aimes et qui rapporte de l’argent. Ou en ayant un revenu complémentaire qui tombe même quand tu ne fais (presque) rien.

D’accord mais si j’ai la tête sous l’eau ?

Oui… je vais un peu vite… j’oublie les deux premières questions. Si tu dépenses plus que ce que tu gagnes… Ou même si tu dépenses tout ce que tu gagnes… tu as une étape à franchir avant d’avoir le luxe de choisir.

Mais tous les cas, tu as besoin de comprendre les rudiments de l’éducation financière.

Tu verras, ce n’est pas sorcier à comprendre. Ce qui est dur c’est d’appliquer.

J’ai une mauvaise nouvelle : je ne peux pas appliquer pour toi.

J’ai une bonne nouvelle : je peux t’aider à comprendre.

Dans ma nouvelle formation, j’ai mis tout ce que j’avais appris ces 10 dernières années sur l’éducation financière et je t’ai tout synthétisé en moins de deux heures.

Ça s’appelle Comment devenir libre financièrement sans gagner au loto ?

Et c’est disponible au prix de lancement jusqu’à vendredi 23h59. Comme d’hab. Voici le lien : https://nicolasgalita.podia.com/comment-devenir-libre-financierement-sans-gagner-au-loto?coupon=FINANCE-REGULAR

PS : si tu es premium, passe par le lien du premier email pour avoir ton offre premium.