Tu n'as pas besoin d'un MBA

On n’apprend pas grand chose en école de commerce.

Pareil en MBA.

Oh, le haterz…

Pas du tout. J’ai moi-même fait une école de commerce. D’ailleurs j’ai adoré.

Tu ne paies pas la compétence, tu paies le réseau

Si on me demandait est-ce que ça vaut le coup de mettre 30 000€ dans un école de commerce, je répondrais que oui.

Je n’ai pas dit que ça n’était pas rentable. J’entends certain de mes camarades dire qu’ils regrettent d’avoir mis cet argent.

C’est oublié un peu vite que la moyenne des salaires de mon école est de 39 000€ bruts à la sortie, quand la moyenne nationale est de 39 000€… sur toute une vie. Donc on rentabilise vite.

C’est pour ça que ce système fonctionne d’ailleurs. On va chercher un tampon qui est reconnu par les employeurs.

Tu as besoin d’une compétence ou d’un réseau ?

Parfois, les gens ont besoin de se reconvertir. Ils sont à la recherche de compétences. Ils retournent donc à l’école. Parfois pour des MBA…

La déception peut être immense.

Si ce que tu recherches est une compétence, le MBA n’est probablement pas la meilleure manière de l’obtenir.

La meilleure manière ça reste d’apprendre par toi-même.

Ça te permet de piocher

Si tu apprends à apprendre par toi-même, tu peux créer ton éducation hyper personnalisée. Moins cher. Plus vite.

Sans compter la confiance que ça te donne. Je sais que je peux apprendre les rudiments de presque n’importe quoi en une vingtaine d’heures. Du coup, ça me donne un autre regard.

Je ne me sens pas bloqué dans mon métier car je sais que je peux apprendre d’autres choses. D’ailleurs, j’apprends régulièrement de nouvelles choses. Encore plus depuis que je fais des formations pour vous.

Car, quoi de mieux pour apprendre, que d’être obligé d’enseigner ?

Et si tu te faisais ton MBA personnel ?

Il y a un best-seller qui s’appelle Le Personal MBA. Il défend l’idée qu’on peut faire son propre MBA, en lisant un livre par semaine pendant un an.

Au début il y avait 44 livres, maintenant il en conseille 99.

Mais tu devrais faire ta propre liste. Je viens de lire sa liste actualisée et y’a des livres incroyables qui n’y sont pas et qui m’ont bien plus aidé que d’autres qui y sont. C’est parce qu’on ne peut pas faire une liste universelle. Chacun va vibrer différemment.

En revanche, ce qui est cool, c’est qu’il a résumé tous ces concepts dans un seul livre.

Deviens épidémiologiste comme Macron

Hier, je me suis moqué d’Emmanuel Macron en disant qu’il était pris dans l’effet Dunning-Krüger qui le pousse à surestimer ses connaissances.

Mais ce que je n’ai pas dit c’est que je comprends partiellement sa sensation. Moi aussi je me suis énormément éduqué pour comprendre les tenants et les aboutissants du covid.

Parce que je ne voulais pas dépendre de quelqu’un d’autre pour faire ma conviction sur le sujet. De toute façon, je n’avais pas le choix : j’ai dû prendre de décisions dans mon métier, avant celles du gouvernement. En mon âme et conscience.

Ce qui est dommage, c’est que Macron se laisse griser par l’arrogance de commencer à comprendre. Mais on peut lutter. En se rappelant qu’on n’y connaît toujours pas grand chose, même si beaucoup plus qu’avant.

Et, en vrai, sur énormément de sujets, investir 20 heures suffit à comprendre les grandes lignes. À condition de les investir méthodiquement.

Comment ?

Je te l’explique dans ma formation Comment devenir expert d’un sujet en moins de 3 mois ?

Elle est à 79€ habituellement, mais je te la propose gratuitement jusqu’à demain soir.

Il te suffit de laisser ton email ici : https://ateliergalita.lpages.co/formation-gratuite/

Avant de partir, tu peux m’aider ?

J’ai vraiment envie de montrer cette formation à un maximum de personnes. Si tu veux m’aider, je t’ai préparé un email pré-rédigé. Clique sur le bouton et ça devrait ouvrir automatiquement un email :

Je partage par email

Y’a mon adresse en copie cachée. La personne à qui tu l’envoies ne le verra pas. Ça me sert uniquement à moi pour compter le nombre de partages.

Ce serait vraiment un coup de pouce énorme pour moi. La dernière fois que j’ai fait ça c’était sur un programme sur l’emploi. 10% des gens avaient partagé à en moyenne 6 personnes. Mine de rien, ça fait une augmentation de 60% d’inscriptions en bout de course.