Tu n’as pas besoin de t’organiser comme une machine

Quand j’étais plus jeune, je paniquais à l’idée de ne pas être une personne organisée.

Quand je dis plus jeune, je te parle d’un temps que les moins de 20 ans peuvent largement connaître. Je te parle de 2012.

En sortant de mes études supérieures, j’ai décidé d’acheter la bible de l’organisation : la méthode GTD.

C’était génial au début…

J’ai adoré ce livre. Il y a une méthode claire à suivre pas à pas. J’ai appliqué certains principes immédiatement.

Surtout que ça demandait d’acheter de la nouvelle papèterie. Or, je fais partie de ces personnes qui sont des boulimiques de la papèterie. Dur à comprendre si tu n’es pas comme ça. Mais en gros, dès que je suis devant de la papèterie j’ai envie de tout acheter.

Je déteste utiliser un classeur. Quand j’étais au collège, c’était une souffrance. Pourtant, aujourd’hui, quand je repasse devant des classeurs je me dis mmmmmmm et si je réessayais le classeur ?

En école de commerce, j’ai acheté un super « organiseur ».

Décidément…on revient à cette notion. J’avais oublié que ça s’appelait comme ça.

En gros c’est un hybride entre cahier et classeur, avec des intercalaires.

Je l’ai utilisé frénétiquement pendant deux mois. Puis j’ai arrêté.

C’est toujours comme ça.

Donc j’ai fait pareil avec la méthode GTD, j’ai été acheter de quoi fabriquer un échéancier. L’idée c’est d’avoir un endroit physique avec les 365 jours de l’année. On y met tout ce qui ne va pas dans un calendrier inflexible.

Car… en méthode GTD, le calendrier est le moins flexible possible afin d’être le plus dégagé possible. C’est-à-dire qu’on n’y met que les RDV qui nous portent tort si on les oublie.

Du coup, dans l’échéancier, on met par exemple une note qui dit « commencer à réfléchir à organiser le weekend chez Bertrand ».

J’ai même été jusqu’à me créer un « smartphone en papier »

La méthode GTD a des fans zélés qui rajoutent une dimension offline au concept. En effet, ils disent que se servir d’un smartphone pour faire ses todo list est une mauvaise idée car le smartphone est une machine à distraction. Ils ont évidemment raison sur le principe.

La méthode GTD ayant été écrite avant l’invention des smartphones, elle ne prend pas position sur le sujet. Mais il existe donc cette communauté qui proclame utiliser le « smartphone en papier ».

En version originale : the hipster PDA. Mais maintenant que le mouvement hipster est mort en France, j’ai essayer de retranscrire au mieux ce qu’est l’objet.

J’ai donc moi aussi construit le mien. Il suffit d’acheter des fiches en bristol, avec une pince (les puristes utilisent tous la même). Ensuite on fait de chaque fiche, une todo list contextuelle, comme enseigné dans la méthode.

J’avais donc une dizaine de todo list avec lesquelles je me baladais partout.

Bien entendu…j’ai fini par abandonner…

Comme pour la papèterie, j’ai arrêté une fois l’engouement du début passé. J’étais donc revenu à la case départ.

De quoi alimenter à nouveau mon angoisse. D’autant plus qu’on m’avait dit en entretien « ce qui a fait la différence entre les autres candidats et toi c’est que tu nous as parlé de la méthode GTD ».

J’ai essayé des dizaines d’application d’organisation. Toujours pareil : au début l’engouement, puis ensuite l’abandon.

Qu’est-ce qui clochait chez moi ?

Je t’épargne le moment où j’ai créé un Bullet Journal…

Ains que celui où j’ai acheté le journal M3…

Les années avaient passé…

…et je n’angoissais plus vraiment.

Au bout de quelques années de vie professionnelle, j’avais bien vu que mon manque d’organisation ne me portait pas préjudice.

Ou plutôt que j’étais capable de trouver un métier où je pouvais me servir de mes forces plutôt que de couler par cette faiblesse. Que j’étais extrêmement productif, comparé à la moyenne.

J’avais aussi remarqué que les méthodes de gestion du temps se contredisaient. Par exemple, la méthode décrite dans la Semaine des 4 heures, est totalement opposée à celle de la méthode GTD.

Puis, un jour, quelqu’un m’a donné le déclic final.

Ce jour-là, j’ai compris que je n’avais pas besoin de todo list.

Ce jour-là, j’ai compris que, dans mon cas, les todo lists m’apportaient plus de conséquences négatives que de conséquences positives.

Ce jour-là, j’ai arrêté une fois pour toutes d’utiliser des todo list.

Quelle a été cette méthode déclic ?

Je te l’explique dans ma nouvelle formation. On va justement voir ensemble comment gérer son temps avec le moins d’organisation possible.

J’aurais voulu qu’on me dise tout ça, y’a dix ans.

Je pense que l’importance de l’organisation est largement surestimée. Le mythe de l’organisation nous empêche de nous concentrer sur l’essentiel : la productivité.

Or, le temps d’organisation n’est pas un temps productif. Il faut donc arbitrer l’équilibre entre les deux.

Mon intuition c’est que l’organisation doit être minimale. Ça ne veut pas dire que tout le monde aura besoin du même temps d’organisation. J’imagine que quelqu’un qui doit organiser un mariage aura besoin de plus d’organisation que quelqu’un qui doit chanter à ce mariage.

Parce qu’il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en jeu. Notamment la nécessité ou non de se coordonner avec d’autres personnes.

Pour autant, le but reste de trouver le temps minimal d’organisation qui produit le maximum de résultat.

C’est un parti pris très personnel, que je te propose de découvrir à travers ma méthode. Ce sera à toi, ensuite, de picorer ce qui te convient et de laisser ce qui ne te correspond pas.

Mon système diminue au maximum les efforts d’organisation

Comme je te disais, les méthodes de gestion du temps se contredisent. Mais… pourquoi ? Parce qu’il y a quelques principes universels mais que beaucoup de choses dépendent de ta personnalité.

J’ai donc été prendre des briques de tous les systèmes que je connaissais pour créer le mien. Et ça a donné ce système qui a pour particularité de fonctionner sans todo lists, sans organisation.

Comment c’est possible ? Grâce à une obsession pour les gains de temps et l’utilisation d’un phénomène physiologique qu’on appelle le flow.

Je te raconte tout ça dans ma nouvelle formation : Comment devenir une personne productive sans être quelqu'un d'organisé ?

Dedans, je te présente en moins d’une heure et demie les grandes lignes de mon système de gestion du temps. Afin que tu puisses t’inspirer des briques qui te conviennent le mieux.

Tu as jusqu’à vendredi soir pour profiter de la réduction de 64%.

Je veux rejoindre la formation

(Si tu es premium utilise ce lien pour revenir à l’email de hier et obtenir tes 83% de réduction : https://nicolasgalita.substack.com/p/devenir-une-personne-ultra-productive-86a)

À tout de suite :D