Tu DOIS parler

On oublie que ne pas parler c’est laisser d’autres personnes parler. C’est pour ça que certaines personnes disent désormais on peut plus rien dire. Ce qu’elles veulent dire c’est qu’elles ne peuvent plus avoir 100% du temps de parole. Maintenant on leur répond.

Pose-toi la question : l’espace de parole actuel te satisfait-il pleinement ?

Si la réponse est négative, quelle est ta responsabilité ? De ne pas apporter ta voix, à ton échelle ?

On a besoin de voix différentes

J’ai encore entendu maintenant tout le monde écrit des livres.

C’était dit sur un ton négatif.

Alors que je trouve que c’est la meilleure nouvelle du monde.

Pourquoi se plaindre parce que Léna Situations a vendu 400 000 livres ? Ce n’est pas un hasard si c’est Beigbeder qui a écrit une chronique assassine. Sa critique ? Le fait que ça soit la biographie d’une inconnue.

On sent tout ce culte de la personnalité : quelqu’un n’est intéressant que déjà célèbre.

Il y a de plus en plus de livres, de plus en plus de vidéos, de plus en plus de films et c’est une incroyable nouvelle. Mathématiquement le niveau maximal monte. Souvent on se concentre sur la moyenne en disant que le niveau baisse. Certes. Mais ça veut aussi dire que le niveau maximal monte.

Comme le rap post 2015 : il n’y a jamais eu autant de rappeurs nuls, mais il n’y a jamais eu autant de rappeurs talentueux non plus.

L’erreur qu’on commet en se plaignant que tout le monde peut écrire un livre c’est qu’on raisonne dans le monde du blockbuster, le monde où il y a un nombre limité de contenus parce qu’on ne peut pas avoir un nombre illimité de hits.

C’est l’ancienne logique : celle de la place limitée.

J'ai pris la place de personne, j'ai rajouté un fauteuil

En effet, si on est dans un modèle économique de la relation directe avec un millier de fans, ça laisse la place pour beaucoup plus de gens.

Seth Godin le dit mieux que moi. Il le décrit dans un livre qui s’appelle c’est à vous de jouer. Voici un extrait :


Le micro est à vous

Quand les historiens décriront la révolution en marche, celle qui a commencé il y a vingt ans et continue à monter en puissance, ils évoqueront sans doute l’essor du commerce en ligne, et citeront peut-être le thermostat connecté de Google. Mais clairement, la vraie révolution est que l’on vous a donné un micro.

(…)

Tout cela supprime la sélection par les puissants, et permet aux individus de s’exprimer, de produire des oeuvres qu’ils partagent, et d’être généreux.

Il y a trente ans (…) Il y avait trois réseaux de télévision (…) Il y avait des porte-voix pour crier mais seules quelques organisations en possédaient.

(…)

L’invention du micro, le merveilleux micro puissant et bon marché, change tout à jamais.

Quand avez-vous perdu la voix ?

Nous disposons tous de ce micro, toute cette amplification est à notre portée, mais nous sommes bloqués et incapables de l’utiliser. Pas parce que l’ampli ne marche pas, mais parce que nous sommes réticents à l’utiliser.

Internet a donné à tous ceux qui avaient quelque chose à dire la liberté de le dire. Il nous a donné la possibilité de nous connecter, d’être généreux et de changer les choses. Et nous refusons d’utiliser pleinement cette liberté parce que nous ne supportons pas de vivre avec le récit intérieur qu’elle créerait, une histoire de responsabilité, de risque et d’échec.

Pour être tout à fait clair, je ne pense pas le moins du monde que vous ayez perdu la voix. Je pense que votre voix est bien là, qu’elle a toujours été là, mais que l’idée de pouvoir l’utiliser vous paralyse.

Ne luttez pas contre cette terreur. Ne luttez pas contre la peur. Admettez-la, mais parlez quand même.

Est-ce chose facile ? Bien sûr que non. Si ça l’était vous seriez déjà en train de le faire. Tout comme le marathonien est épuisé, celui qui parle clair et fort est effrayé.

Et pourtant, il parle.

Commencez par murmurer s’il le faut, mais allez-y.


Je ne sais pas mieux dire

À l’origine je voulais te recopier uniquement des bouts : j’ai fini par te recopier quasiment l’intégralité de la page 132 et 133 de ce livre. Parce que c’est exactement ce que je pense, en mieux dit.

Comment utiliser le micro ?

Je te propose trois options.

Premier cas de figure : tu es salarié ou salariée dans une entreprise et tu aimerais simplement faire mieux entendre des idées et augmenter ton employabilité.

Dans ce cas, je te propose le pack Pizza avec mes 4 formations :

  1. Comment devenir expert d'un sujet en moins de 3 mois ?

  2. LES SECRETS DE LA PÉDAGOGIE : Comment devenir clair et changer les gens autour de toi.

  3. Les 21 secrets de la psychologie à connaître avant de parler en public

  4. Storytelling. Utiliser la puissance de la narration dans toutes ses communications. Même les plus austères.

Deuxième cas de figure : tu aimerais vivre de ce micro mais tu ne sais pas du tout comment faire. Dans ce cas je te propose ma nouvelle formation :

Comment vivre de son contenu ? Ma méthode.

Troisième cas de figure : tu es vraiment déterminé·e à vivre de ce micro. Dans ce cas je pense que tu ne peux pas t’arrêter à la formation précédente mais que tu dois la combiner avec les 4 autres.

Dans tous les cas, il ne te reste que quelques heures pour profiter de ces trois options. Ce soir à 23h59, tout revient au prix habituel. Donc 7 fois plus cher pour le pack pizza et 3 fois plus pour la nouvelle formation.

Tu sais donc ce qu’il te reste à faire. Utiliser ce code spécial pour le pack Pizza (ou pour prendre les 5 en même temps) :

https://nicolasgalita.podia.com/le-kit-pour-vivre-de-ton-contenu?coupon=PIZZA

Et celui-ci pour la nouvelle formation :

https://nicolasgalita.podia.com/comment-gagner-sa-vie-avec-son-contenu?coupon=BLOG-NORMAL

Si tu hésites, il vaut mieux prendre les formations et me demander ensuite un remboursement si ça ne te correspond pas. Je ne pose jamais de questions quand ça arrive. Comme ça tu peux toujours essayer en toute sérénité.