Personne ne se sent raciste

Un des problèmes dans le débat sur le racisme c’est qu’on a des gens qui s’offusquent que… des gens s’offusquent.

Ils rétorquent “non mais moi je suis pas raciste”. Comme si c’était à eux d’en juger.

Le problème c’est que personne ne se sent raciste. Surtout que souvent, on dit racisme mais on veut dire “méchant”. Personne ne veut être méchant… même les rares gens qui s’assument racistes, s’empressent de rajouter que ce n’est pas méchant.

Petit florilège en vrac :

Plus personne ne défend des positions qui paraitraient racistes. Il y a une soumission absolue à cette idéologie raciste qu’est l’antiracisme

Eric Zemmour - Face à l’info du 10/06/2020


Il n’est pas raciste. En revanche (…) Il a une manière de présenter les choses qui parfois tombent sur le coup de la loi.

Eric Naulleau à propos d’Eric Zemmour

https://actu.orange.fr/societe/videos/exclu-eric-naulleau-non-eric-zemmour-n-est-pas-raciste-et-c-est-mon-ami-pour-la-vie-video-CNT000001jpNbr.html


Je ne suis pas raciste. Mais je ne suis pas dans la secte de l’antiracisme.

Jean-Marie Le Pen, 18 juin 2014


Je veux dire que je ne suis pas raciste. Je n’ai pas cette préoccupation à l’égard des citoyens français

Jean-Marie Le Pen, 01 mai 2018


Y’a beaucoup d’étrangers qui soutiennent Marine (…) Il n’y a pas de racistes qui soutiennent Marine

Une militante du Front National, 01 mai 2017

À noter que le montage est mensonger : ce ne sont pas des militants du front national qui chantent les slogans. Mais ce n’est pas mon sujet ici.


Me faire passer pour quelqu’un qui serait raciste alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, et dont ma meilleure amie qui est tchadienne, donc plus noir qu’une arabe, je trouve ça choquant (...) J’ai pas envie qu’on laisse à croire que Nadine Morano est quelqu’un de raciste car c’est pas vrai.

Nadine Morano, C à vous, 2014


Il n'est un secret pour personne, enfin pour personne de lucide, que

les congoïdes africains sont moins intelligents que les caucasoïdes européens.

Il suffit de voir la différence entre nos deux civilisations.

Henry De Lesquen, la flemme de retrouver la date


Le racisme, comme reconnaissance et préservation des différences humaines, n'est pas nécessairement haineux

Jules, militant sympathisant du précédent


Et ce n’est pas nouveau. Ça a toujours été comme ça. Nous, quand on voit les pratiques de nos grands-parents on se dit que décidément ils étaient racistes. Mais eux s’en défendaient…

Je crois qu’il ne faut pas mêler les races. On met au monde des individus qui sont détestés des Noirs et détestés des Blancs. (…) Je ne suis pas raciste.

Je vois tout ce qui se passe maintenant (aux États-Unis) : il ne faut pas les séparer dans les écoles, les traiter comme des bêtes parce qu’ils sont noirs. Car, malgré tout, ils n’y peuvent rien

Une française lambda - 1961


Je ne louerai pas non plus une chambre à un asiatique car j’ai été dans leur pays. J’aime pas ces gens là. (…) Je ne suis pas raciste. Pas du tout. Je n’aime pas les racistes, ceux qui combattent une race par haine. Mais on a le droit, en revanche, de ne pas aimer une race. Ça c’est permis à tout le monde

Un français lambda - 1961 (même reportage)


“Je suis très progressiste. Je n’ai aucun préjugé envers les noirs. Je crois que les noirs devraient avoir le droit de voter, le droit d’avoir un bon travail, le droit d’avoir un logement décent et le droit d’avoir accès aux services publics. Bien sûr, je dois reconnaître que je ne voudrais pas que ma fille épouse un noir”

Une américaine discutant avec Martin Luther King


Je pense que tu as compris l’idée ?

Vu que personne ne dit jamais “je suis raciste”, dire “je ne suis pas raciste” n’apporte absolument rien. C’est ce qu’on dit, qu’on ait fait un truc raciste ou pas.

C’est comme dire “je suis pour un monde meilleur”. Tout le monde dit ça, même quand la vision du monde meilleur implique un massacre.

Morale de l’histoire : arrête de dire “je suis pas raciste”. C’est pas à toi de le dire mais aux gens qui t’écoutent.