[Micro-Pensée] Te dire que tu es un connard n'est pas une limite de ta liberté d'expression

On entend de plus en plus des “on peut plus rien dire”.

Avec parfois carrément un plaidoyer en faveur de la liberté d’expression.

Problème ? Souvent on a laissé les personnes en question parler, on leur a juste répondu.

La liberté d’expression ce n’est pas le droit au monologue

Ta liberté d’expression n’impose pas aux autres de se taire.

Certaines personnes ne comprennent pas cette nuance.

Avant elles pouvaient faire des blagues racistes. Les concernés se taisaient pour ne pas briser l’ambiance.

Je le sais : c’est ce que je faisais. Je me taisais.

Puis, un jour on en a eu marre. La puissance des réseaux sociaux aidant, on a commencé à répondre qu’on était blessés par ces blagues.

Ça s’appelle le dialogue

Mais voici quelqu’un qui le résume bien mieux que moi. L’auteur de xkcd :

La liberté d’expression signifie que le gouvernement ne peut pas t’arrêter pour ce que tu dis.

Ça ne veut pas dire que tous les autres doivent écouter tes conneries. Ou te donner la parole chez eux, pour que tu les partages.

Le premier amendement ne te protège pas des critiques et des conséquences.

Si on te crie dessus, qu’on te boycotte, que ton émission est annulée ou que tu te fais bannir d’une communauté sur internet, ta liberté d’expression n’est pas bafouée.

C’est juste que les personnes qui t’écoutent pensent que tu es un connard…et elles te montrent la porte.

Je n’ai rien à rajouter.

Où est-ce que j’ai volé ça

Sur le blog xkcd. Ce serait très dur de te décrire ce que c’est. Jette un oeil par toi-même, il y a plein de gags en quelques cases comme celui-ci.


Avant de me quitter…

Tu peux t’abonner si on t’a partagé ça…

…ou devenir premium si tu fais déjà partie des abonnés gratuits :

Mais tu peux aussi simplement le partager à quelqu’un d’autre, ça coûte rien et ça m’aide grandement à développer ce projet :

Share