[Micro Pensée] Pourquoi tu ne dois pas te laisser marcher dessus

Quand j’étais petit, je me laissais marcher dessus. Ça ne m’a jamais rien rapporté.

Tendre la joue droite quand on me frappe la joue gauche…

Quand il s’agit de violence physique, je le fais généralement. Ou plutôt…je fuis.

Mais en ce qui concerne les violences verbales. Je riposte assez intuitivement.

En fait ce n’est même pas un choix. Quand je ne le fais pas, je me sens extrêmement mal.

La psychologie s’est penché sur le phénomène

Jusqu’à récemment, j’avais l’impression que ce n’était que moi. Ou plutôt que ça ne touchait que les personnes avec beaucoup d’orgueil.

Puis, j’ai découvert que le phénomène était étudié :

“Quand quelqu’un nous fait du mal, notre réaction immédiate est habituellement : il est naze et je suis supérieur. Mais, si nous ne somme pas capable d’égaliser et d’agir en fonction de cette vertu, notre cerveau émotionnel va accepter la seule autre alternative : je suis naze et il est supérieur”.

“Si quelqu’un nous frappe et que nous ne sommes jamais capable de riposter, notre cerveau émotionnel finira par aboutir à une conclusion surprenante : nous avons mérité de nous faire frapper”.

Conséquence : chaque fois que nous laissons quelqu’un nous frapper sans riposter, nous dégradons notre estime de soi.

Je cherche rarement le conflit…

…mais j’y réponds toujours si je me sens offensé.

Si je ne réponds pas c’est que je ne me suis vraiment pas senti offensé.

Je ne sais pas faire semblant de passer au-dessus.

Ça m’a attiré beaucoup d’emmerdes.

Mais maintenant que j’ai découvert ce phénomène psychologique, je me dis que c’est aussi le prix pour avoir une estime de moi aussi haute.

Parce que ça m’a attiré également le respect.

Tu te rappelles ? C’était une des premières micro-pensées : Se faire respecter est plus important que se faire aimer

“Les gens qui nous apprécient pour notre docilité, ne nous respectent aucunement”.

Mais…je répète : ça m’a attiré aussi beaucoup d’emmerdes. Parfois, j’envie les personnes qui savent se taire face à une offense.

D’ailleurs, le mécanisme ne dit en aucun cas qu’il faut rentrer dans un conflit ouvert pour regagner son estime de soi. Quand un serveur crache dans ton plat parce que tu lui as mal parlé, il est également en train de rééquilibrer la balance.

Où ai-je volé ça ?

Dans le livre de Mark Manson : Everything is fucked, a book about hope.


Avant de me quitter…

Tu peux t’abonner si on t’a partagé ça…

…ou devenir premium si tu fais déjà partie des abonnés gratuits : 

Mais tu peux aussi simplement le partager à quelqu’un d’autre, ça coûte rien et ça m’aide grandement à développer ce projet :

Share