[Micro-Pensée] On fait des trucs nuls car on fait les mauvais compromis

Prends le temps de lire tout l’email même si tu as l’impression que le sujet ne te concerne pas. Car, à la fin, je vais te faire tirer une leçon universelle de ce cas particulier. C’est parti ?

Comment on organise un événement de classe mondiale ?

Voici une masterclass en moins de 30 secondes.

Du contexte pour t’aider à lire : Jennifer organisait une conférence qui s’appelait La Conférence Du Recrutement (LCDR). Ruben est le coach de prise en parole qu’elle a fait intervenir pour entraîner tous les conférenciers.

Pourquoi je te montre ça ?

Premièrement pour que tu vois qu’on peut tout enseigner en n’importe quelle période de temps. Ça dépend juste du talent du professeur. Je peux t’enseigner le recrutement en 5 minutes. Je peux te l’enseigner en 5 ans.

Je peux t’enseigner l’écriture en 30 secondes, je peux aussi te l’enseigner en 2 heures. D’ailleurs ça me prendra plus de temps à préparer de te l’enseigner en 30 secondes.

Pour te l’enseigner en une journée, je suis déjà prêt, je peux improviser.

Deuxièmement pour réfléchir sur la notion de compromis.

Que font la plupart des organisateurs d’événements ?

Deux erreurs.

La première erreur est de se tromper sur ce qui est important. Si on se trompe de combat on se trompe de victoire.

Un exemple d’erreur courante : c’est de se focaliser sur qui sont les intervenants plutôt que sur ce qu’ils ont à dire. C’est comme ça qu’on se retrouve à mettre des noms qui impressionnent plutôt que des gens qui savent de quoi ils parlent.

L’exemple typique c’est quand on invite un ministre à parler sur un sujet qu’il n’aura pas le temps de travailler.

La deuxième erreur c’est de faire des compromis sur l’important.

Une fois que tu as la bonne liste, dans le bon ordre, de ce qui est important…tu ne dois jamais faire de compromis sur le premier objet de la liste.

Ça va déterminer tes efforts en temps et en argent

Jennifer a donc décidé d’investir un vrai budget sur un coach de prise de parole en public. Plutôt que de tout mettre dans la salle (comme on fait habituellement).

Tu ne peux pas faire de compromis sur le numéro un de ta liste.

Prenons un autre exemple ?

Je rencontre énormément de personnes qui me disent que le plus important pour elles c’est de trouver l’amour…mais qui passent le plus clair de leur temps à fréquenter des personnes pour qui le plus important c’est le sexe sans engagement.

Tant de gens qui disent que le plus important dans leur vie c’est de faire un art. Par exemple la photo. Mais qui mettent tout leur temps et leur argent dans l’achat du matériel. Et zéro dans leur formation à l’art de la photo. Pour finalement ne jamais vraiment faire de photos.

Ne te trompe pas de numéro un dans ta liste. Une fois que tu l’as, la majorité de tes efforts doivent se concentrer sur ce numéro un.

Où j’ai volé ça ?

Comme tu l’as constaté, sur le profil LinkedIn de Jennifer Boukris.

Et elle répondait à ce post :

Avant de me quitter…

C’est le moment où tu peux t’abonner à l’Atelier si on a t’a partagé ça ou à l’Atelier Premium si tu es déjà membre gratuit :