[Micro-Pensée] L’orthographe n’est pas une valeur morale

Avant d’être une newsletter, l’Atelier a commencé par des posts LinkedIn quotidiens. Je me suis dit que j’allais vous proposer des remakes de ceux qui avaient le mieux marché à l’époque.

On commence donc avec une pensée sur l’orthographe.

L’orthographe n’est pas une valeur morale

Au mieux c’est une connaissance. Attention, je ne dis pas que ce n’est pas important. J’ai fait de l’enseignement mon métier, donc je sais que la connaissance est importante. En revanche, je dis que ce n’est pas une valeur morale. Au sens où on ne peut pas juger la valeur de quelqu’un en fonction de son orthographe.

Je suis frappé de voir des gens mettre l’orthographe sur un piédestal. J’entends des gens en faire un critère absolu de recrutement et même de choix de partenaire sur un site de rencontre.

On dit que le français a été construit avec une orthographe non-phonétique pour différencier l’aristocratie, sachant écrire, du peuple. Le mot « oiseaux » l’illustre bien. Aucune de ses lettres ne se prononce normalement.

Mais pourquoi cette obsession survit-elle ? Je connais des gens qui refusent d’écrire en public, de peur de faire des fautes. J’en connais d’autres qui refusent de lires des articles intéressants parce qu’il y a une faute supposément choquante.

7% d’adultes illettrés en France.

Si je suis la logique des intégristes de l’orthographe…un humain sur 15 est fondamentalement inférieur ?

L’orthographe est importante, mais ce n’est pas un dieu pour autant. La réaction des gens quand on a expliqué que désormais « oignon » s’écrirait « ognon » était risible. Comme si la première orthographe avait été dictée depuis le Ciel, et non pas par des humains.

Jugeons les humains sur des critères plus fondamentaux.

Le pire c’est que les personnes le plus méprisantes sont les plus moyennes en orthographe

Le paradoxe c’est que les personnes qui sont vraiment agressives sur la question sont très souvent des personnes qui ont eu du mal à maîtriser l’orthographe dans leur jeunesse.

C’est l’effet bizutage : j’ai été bizuté donc je veux que les déviants soient punis. Sinon…à quoi ça servait de souffrir autant.

Je le savais déjà. Mais ça n’a pas manqué. Chaque fois que quelqu’un est venu me dire agressivement que l’orthographe permettait de voir la rigueur d’une personne…ce quelqu’un a fait…une faute d’orthographe.

Je sais. Ça paraît fou. Mais je crois que je n’ai jamais rencontré quelqu’un avec un très haut niveau d’orthographe qui méprise les gens qui font des fautes.

Pourquoi ? Effet Dunning-Kruger. Les personnes qui pensent tout savoir en orthographe, sont celles qui ont un niveau moyen. Celles qui sont sur ce qu’on appelle la montagne de la stupidité.

Quand on est passionné de linguistique (c’est mon cas), on se rend vite compte de l’impossibilité de maîtriser totalement en une vie. On devient alors plus indulgent envers les autres. On est passé par la vallée de l’humilité.

Du coup, je me fais un malin (et coupable) plaisir à systématiquement corriger les fautes d’orthographes des personnes qui veulent mépriser celles qui font des fautes d’orhographes. Et…à chaque fois ça les met dans un fort état émotionnel : la honte ou la colère.

Parce qu’en fait, les personnes qui jugent durement les autres ont tendance à se juger durement elles-mêmes

Détendez-vous. L’orthographe française est une des plus complexes du monde. Faites de votre mieux pour écrire correctement en attendant qu’on la simplifie. On ne gagne rien à faire des fautes. Mais laissez les autres respirer. Si vous les corrigez, faites-le par bienveillance et non pas par condescendance.

Si tu ne l’as pas déjà vue…

Voici une des meilleures conférences TED qu’il m’ait été donné de voir. Elle aborde précisément ce sujet et démontre en quoi l’orthographe française est ridicule. Et pourquoi il faudrait la rendre cohérente. Le bonus serait de la simplifier. Mais déjà la rendre cohérente serait un énorme pas en avant.


Avant de me quitter

Tu peux t’abonner si on t’a partagé ça…

…ou devenir premium si tu fais déjà partie des abonnés gratuits :