[Micro-Pensée] Les expertises ne sont pas transposables

Merci pour vos réponses d’hier. Vous avez été 62% à dire que vous préférez Mercredi 19h et 70% à dire que vous préférez le format de questions libres.

Ainsi soit-il, RDV donc demain (mercredi 03 mars) à 19h pour faire un live sur la chaîne YouTube du Syndrome de La Page Noire. Je ne sais pas du tout comment on fait ça, mais je vais tâcher d’apprendre d’ici là !

Ceci étant dit, revenons à nos moutons


On a un biais cognitif vis-à-vis de l’autorité. Les chaînes de télévision d’information continue s’en servent contre nous. Elles invitent des experts pour parler de sujets… dont ils ne sont pas experts.

Problème : quelqu’un de bon dans un domaine peut être nul dans un autre

La neuroscience est un excellent exemple. Le nombre de conférences que j’ai vues avec des gens qui prétendent révolutionner l’enseignement avec les neurosciences…

Alors qu’on voit qu’ils n’ont jamais essayé d’enseigner.

La pédagogie est une science qui n’est pas la neuroscience. De la même manière que la neuroscience n’est pas la psychologie.

Mais je crois qu’il y a vraiment deux domaines où on abuse de ce biais cognitif :

Les philosophes et les économistes

Régulièrement on voit des philosophes à qui on demande de réagir sur tout et n’importe quoi. Le covid par exemple. Pareil pour les économistes. On arrive alors à des aberrations où des experts disent n’importe quoi parce qu’ils sont hors de leur domaine.

Au final, demander son avis à un philosophe sur la stratégie à tenir pour contenir une pandémie c’est un peu comme demander à un joueur d’échecs comment gérer une guerre.

Alors, pourquoi ça nous paraît évident sur certains experts (les joueurs d’échecs) mais pas sur d’autres (les philosophes et les économistes) ?

Où ai-je volé ça ?

Les images viennent de la BD Saturday Morning Breakfast Cereals qui est une de mes préférées.

Voir l’originale : https://www.smbc-comics.com/comic/2010-01-29

La réflexion sur les philosophes me vient d’une vidéo YouTube. Mais je t’en reparlerai.