[Micro-Pensée] C'est pas parce que ça te fait mal que c'est vrai

Je te déteste comme cette phrase qui dit c’est trop beau pour être vrai

Je suis content de ne pas être le seul à vomir cette phrase. C’est tellement narcissique, tellement égocentré…

C’est encore un exemple de narcissisme déguisé en modestie. Tu te rappelles ? On avait vu que :

Le syndrome de l’imposteur est un narcissisme

De la même manière : croire que quelque chose est vrai parce que c’est une mauvaise nouvelle ou quelque chose de blessant est une position narcissique débordante.

Tu n’es pas une divinité

Ta perception des choses n’a donc pas d’influence sur la réalité. D’ailleurs, ce qu’on appelle “réalité” c’est justement ce qui ne dépend pas de nos perceptions subjectives.

En vrai c’est un raccourci car, à l’échelle du tout petit, observer une particule peut avoir un impact sur elle. Mais vu que tu ne comptes pas vivre à l’échelle d’une particule…

Que tu veuilles croire ou pas en quelque chose ne change rien. La seule influence que tu as c’est celle que tu exerces sur toi.

C’est pour ça que la loi de l’attraction est l’escroquerie inversée : c’est pas parce que tu veux quelque chose très fort que tu vas l’attirer. Tu n’es pas une divinité. Au mieux, tu vas influencer ton propre comportement et éventuellement maximiser tes opportunités. Mais tu n’attires rien : c’est ton comportement qui va déclencher des choses.

Les étoiles sont indifférentes à l’astronomie. Les nuages n’écoutent pas la météo.

C’est la chanson d’où j’ai extrait la phrase. C’était une manière subtile de te mettre la source. Mais je me rends compte que c’est peut-être un peu violent de voir apparaître un rectangle avec écrit “Baltringue” si tu ne comprends pas la référence.

Ou, autre proverbe connu : casser le thermomètre ne change pas la température.

Croire que quelque chose est vrai parce que ça te fait mal c’est comme fermer les yeux et croire que le monde cesse d’exister.

C’est un masochisme

J’ai regardé une vidéo où l’auteure appelait ça “le masochisme épistémologique”. C’est la tendance que nous avons tous et toutes à aimer nous faire du mal mentalement.

Cette tendance à nous méfier des compliments mais à croire immédiatement et sur parole toutes les critiques négatives.

On peut te dire 100 fois que tu es beau. Si une personne te dit une seule fois que tu es moche, tu vas le prendre davantage en compte.

Pourtant… tu as tout intérêt à t’emballer, à t’enthousiasmer. Le stratagème consistant à ne jamais se réjouir en avance par peur de la déception a été invalidé par la psychologie.

On l’avait vu ici :

Pourquoi il faut arrêter de dire "je ne m'emballe pas"

Essaie de croire autant ce qui fait du bien que ce qui fait du mal

Voici ta mission : essayer de conscientiser ce mécanisme chez toi, s’il existe. Puis de le contrecarrer en te rappelant que tu n’es pas une divinité : ton avis sur la réalité n’a donc aucun impact direct sur elle.

Où est-ce que j’ai volé ça ?

Dans une vidéo qui n’avait rien à voir puisque ça parlait… des incels. C’est-à-dire une communauté d’hommes d’extrême-droite qui détestent les femmes car ils sont puceaux.

Je sais. On dirait une blague mais non : je n’ai pas trouvé de meilleure formulation.