[Micro-Pensée] Certaines personnes n'ont jamais l'air triste

Bienvenue dans un de mes plus grands problèmes.

Je peux être au plus mal que ça ne se voit pas sur ma tête.

Enfin…c’est ce qu’on me dit.

Il y a une prime aux pleurs

Je répète souvent : “ce n’est pas parce qu’il pleure qu’il a raison”.

Parce qu’on a tendance à oublier que tout le monde n’exprime pas ses émotions de la même manière.

Tout le monde n’est pas expressif.

Je suis souvent au bord des larmes sans qu’on s’en rende compte

Je me rappelle d’une scène avec mes élèves, où j’avais été très touché parce qu’ils m’avaient dit. J’ai retenu mes larmes.

Puis, j’en ai entendu deux, à la machine à café dire “heureusement que c’est Nicolas, et qu’il peut l’encaisser mais ils ont été un peu fort”.

J’ai eu envie de crier “mais j’encaisse rien du tout !”. Mais bon… j’étais pas censé avoir entendu.

Refuser les émotions des personnes qui ne les expriment pas est une violence

Bien entendu, tu ne peux pas deviner ce qui n’est pas dit. On l’a déjà vu ensemble.

Mais, en revanche, tu peux faire des déductions logiques. Par exemple, si tu as l’impression que quelqu’un va toujours bien : tu te trompes. Personne ne va toujours bien.

Si tu as l’impression que quelqu’un est insensible à tout : tu te trompes. Personne n’est insensible à tout.

Si tu as l’impression que quelqu’un n’a jamais peur : tu te trompes. Tout le monde a peur.

“Mettre sur un piédestal, c'est aussi une façon de ne pas chercher à voir les yeux de l'autre, son âme derrière des postures de guerrier.”

En écrivant ceci, me revient cette phrase que j’ai lu dans un livre magnifique : Ma peau mérite toutes les douceurs du monde

Je m’y reconnais énormément : autour de moi je suis souvent la personne qui aide. Celle qu’on voit comme forte donc insensible.

Même des gens qui me connaissent profondément sont étonnés quand je leur dis qu’un email haineux m’a profondément affecté.

Mais on aurait jamais dit que toi tu puisses être touché par ça…

Mais je me rends compte que je le dis moins bien que le livre. Alors je te laisse avec le parapgrahe en entier :

Cette petite antillaise, des années durant, a appris que les mamans antillaises sont plus bonnes comédiennes qu'on ne le croit.

Que ces mamans antillaises ne devraient pas être élevées sans cesse au rang de femmes fortes par la société, comme si aucune cassure n'était tolérable.

Mettre sur un piédestal, c'est aussi une façon de ne pas chercher à voir les yeux de l'autre, son âme derrière des postures de guerrier.

Avant de me quitter…

Tu veux recevoir d’autres contenus comme celui-ci ? Et bien je peux t’envoyer gratuitement tous les matins de la semaine à 09h00 un email anti-actualité. C’est-à-dire un email utile, épanouissant et intemporel.

Il te suffit de laisser ton email ci-dessous :