[Légende urbaine #1] On doit écrire "au temps pour moi"

Histoire d’une arnaque pédante

Bienvenue dans ce premier épisode des légendes urbaines. Dans ce format je vais…

J’ai vraiment besoin d’expliquer ? Tout est dans le titre en vrai ! Alors c’est parti :D


Si on t’a partagé ce contenu, commence par t’abonner pour ne pas rater le reste :


“Tu t’es trompé, on doit écrire ‘au temps pour moi’ et non pas ‘autant pour moi’”

Si tu es comme moi, tu as été traumatisé ou traumatisée par quelqu’un qui affirmait cette orthographe.

Au début tu étais sceptique…mais en même temps : il est impossible d’inventer quelque chose d’aussi gros. Et puis…la personne était si intense…

Surtout qu’à un moment elle t’a sorti une référence à l’Académie Française ! Comment refuser l’autorité de l’Académie ?

Finalement…tous tes doutes ont été balayé quand la personne t’as dit que ça venait de “au temps pour moi”, l’expression militaire.

Tu as donc accepté. Sans comprendre que tu venais d’attraper un virus. En effet…quelqu’un qui se fait corriger aussi violemment va forcément avoir envie de le faire à d’autres personnes. Comme une sorte de bizutage que l’on reproduit.

Et pourtant…ce n’est pas si simple…

En fait, il faut commencer par comprendre que l’Académie est très loin d’être la référence que tu penses. Elle est contestée par énormément de linguistes. Elle n’est d’ailleurs pas composée de linguistes. Mais c’est un autre sujet. On en reparlera si tu veux.

Ensuite… même l’Académie est incapable de retracer l’origine de l’expression. Elle affirme juste. Sans justifier.

Alors on doit écrire quoi ?

Il semble que personne ne dit “au temps” dans l’armée actuelle. On ne peut donc pas vérifier cette explication.

Pire encore…l’écriture “autant pour moi”, se retrouve dans des textes très anciens. Avec des explications également convaincantes. Je te l’épargne. Tu la trouveras dans la vidéo à la fin.

En fait… aucun des deux camps n’a définitivement raison.

J’ai choisi de revenir à l’écriture “autant pour moi”, comme je le faisais avant de me faire corriger. Mais on peut également écrire “au temps pour moi”.

Surtout…il faut résister à l’envie d’insulter l’autre camp. Parce qu’en fait…on ne sait pas.


Ça t’a plu ? Partage avec quelqu’un en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Share


Pour aller plus loin…

…une vidéo où c’est expliqué en détails :