Les découvertes de la semaine #40

[Vidéo semi-courte] La France ne se droitise pas

Comment je suis tombé sur cette vidéo ?

Je suis abonné à la chaîne YouTube un été culturel et apprenant qui est la chaîne live d’Usul.

Les 3 choses que j’en retiens

#1 | Un français sur quatre se dit de gauche. C’est un résultat conforme aux résultats des élections. Ça n’a pas toujours été comme ça. Quand j’étais plus jeune, le total des voix pour les partis de gauche était bien plus important. Comme beaucoup de gens j’ai donc tendance à me dire que le pays se droitise. Il semblerait que ça soit plus compliqué que ça.

#2 | Les valeurs de gauche progressent.

« La France ne se droitise pas par rapport aux questions de diversité et d’immigration. Les générations nouvelles sont plus tolérantes que les précédentes vis-à-vis des minorités. Par ailleurs, l’attachement aux valeurs dites de gauche (redistribution, justice sociale…) progresse dans la société, malgré un recul temporaire sous François Hollande. »

#3 | Les gens qui se classent à gauche n’augmentent, certes pas, mais ceux se classant à droite non plus. Ce qui augmente ce sont les gens qui se disent ni de droite, ni de gauche. Avec notamment un problème d’incarnation, de confiance dans les partis politiques.

Pourquoi tu devrais la découvrir à ton tour ?

Parce que c’est une bonne manière de découvrir le concept de la revue de presse d’Usul. Il s’agit ici d’un petit extrait puisque la revue dure plus de deux heures. Ça ressemble d’ailleurs aux découvertes de la semaine puisqu’Usul choisit plusieurs articles de presse qu’il lit et commente en live.

[Article] Non, la France ne se droitise pas

Lire l'article

Comment je suis tombé sur cet article

Il était dans la revue de presse précédente. Je ne vais donc pas approfondir, c’était juste pour te proposer de le découvrir directement

Les 3 choses que j’en retiens

  • 76 % des sondés sont d’accord avec le fait que « le gouvernement devrait prendre davantage de mesures pour réduire les inégalités de revenus ».

  • 71 % considèrent que pour qu’une société soit juste, il faut que les différences de niveau de vie entre les gens soient faibles.

  • 77 % de nos concitoyens sont d’accord avec l’idée que « le gouvernement doit prendre des mesures fortes pour contrer l’urgence environnementale, même si cela doit demander de modifier son mode de vie ».

[Article] Les limites du sondage qui plébiscite le programme de Jean-Luc Mélenchon

Lire l'article

Comment je suis tombé sur cet article

J’en ai entendu parler sur Twitter. Enfin… pas directement celui-ci mais plutôt les résultats du sondage. J’ai préféré te montrer un article qui présente les limites car je trouve que ça permet d’avoir une vision complète.

Les 3 choses que j’en retiens

#1 | Ça fait le lien avec l’article précédent : la France est moins droitisée qu’on pourrait le croire. La France Insoumise a commandé un sondage en aveugle. On a demandé aux sondés de donner leur avis sur plusieurs propositions du programme. Résultat ? Une nette majorité est favorable aux propositions testées.

#2 | Certains résultats m’ont vraiment étonné. Par exemple :

89% approuvent le plan de relocalisation des produits essentiels à la vie quotidienne en France

63% approuvent l’avènement d’une sixième république

57% sont pour la légalisation du cannabis

Ce dernier résultat m’étonne vraiment car je n’avais pas conscientisé à quel point cette question avait basculé.

#3 | Le défaut de ce sondage c’est sa conception même. En effet, il est à l’aveugle. Si on avait dit aux gens qu’il s’agissait de proposition de la France Insoumise, ils auraient réagi différemment. Or, dans une élection ça ne se passe jamais en aveugle. On ne vote pas pour un programme mais bien pour un cocktail entre programme, candidat et loyauté de parti.

Ça me rappelle Coca qui avait créé le Nouveau Coca-Cola dans les années 80. Pepsi les battait en blind test. Les gens préfèrent le Pepsi quand ils ne savent pas ce qu’ils boivent. Coca a donc travaillé une nouvelle recette jusqu’à ce que les gens préfèrent ce nouveau Coca-Cola au Pepsi.

Mais ça a été un flop. Pourquoi ? Parce que dans la vraie vie personne n’achète à l’aveugle. La marque conditionne le goût perçu. De la même manière qu’on n’apprécie pas pareil un bon vin si on nous le vend comme un mauvais.

L’autre défaut c’est que le programme est très peu étoffé sur les questions d’immigrations. Or, c’est probablement ici que ça pêche le plus.

Dire “si on enlève la question de l’immigration”, les Français sont d’accord avec nous, c’est oublier que cette question cristallise l’essentiel des débats en ce moment.

Pourquoi tu devrais le découvrir à ton tour ?

Parce que c’est intéressant de voir ce qui évolue dans la fenêtre d’Overton, c’est-à-dire l’ensemble des idées acceptables à un moment donné dans une société. Quand j’étais jeune, j’aurais moi-même été contre une légalisation du cannabis. Alors qu’aujourd’hui ça m’apparaît comme une évidence.