Les découvertes de la semaine #4 - 1 tweet, 1 post facebook, 2 vidéos

Parler d'agression sexuelle à sa fille, une critique de l'orthographe française, "plus tu décides, plus tu deviens" et une réfutation de la prétendue crise de la masculinité

Bienvenue dans ce quatrième épisode des découvertes de la semaine.

Si tu lis ça parce que quelqu’un te l’a partagé, inscris-toi ci-dessous pour ne pas rater la suite

Et si tu lis ça parce que tu as l’habitude…n’oublie pas que tu peux le partager à quelqu’un qui aimerait l’Atelier. En cliquant sur le bouton :

Share


Une semaine assez vide de découvertes intellectuelles

Cette semaine, je n’ai pas eu beaucoup de claques intellectuelles. Arrivé à jeudi…j’avais très peu de choses dans ma besace. Or, quand je dis “semaine” c’est 7 jours de samedi à vendredi. Jeudi est donc l’avant-dernier jour.

Voici ce que j’avais…

[Série de Tweets] Comment parler d’agression sexuelle à sa fille ?

J’ai failli écrire “comment faire de la prévention”. Alors que c’est précisément le mot banni par l’auteure.

Parler de prévention comme on le fait pour les accidents de la route et l’alcool suggère que la victime est cause de l’agression.

“The reality is that nothing you or your daughter can do will guarantee that she won't experience violence in college. Victims don't "cause" rape, which means they can't necessarily prevent it either.”

Je ne te spoile pas mais, comme souvent, une partie des conseils se résument à “deviens une oreille de confiance pour ton enfant”.

Je te laisse découvrir par toi-même en cliquant sur le Tweet ci-dessous pour ouvrir les autres :


[Vidéo TED] La faute de l’orthographe

L’un de vous m’a partagé cette vidéo. D’ailleurs, continuez à me partager des idées pour les découvertes de la semaine : ça m’aide beaucoup, même quand je ne les inclus pas à la fin.

Il m’a dit “c’est le meilleur TED en français que j’ai jamais vu”.

Je comprends pourquoi. L’idée phare se résume facilement : on critique trop les personnes qui font des fautes d’orthographes et pas suffisamment l’orthographe française en elle-même, qui est pourtant complètement absurde.


[Post Facebook] Tu deviens ce que tu décides

J’aurais pu écrire chaque ligne. Ça aurait été une micro-pensée parfaite. Je ne vais donc pas travestir. Je te colle le début du post, tel quel :

Les décisions difficiles révèlent sur toi quelque chose que tu ignores de toi-même. Sinon, elles seraient faciles.

Elles sont donc une excellente occasion de te découvrir.

C’est là, au moment où confronté-e à des décisions difficiles, que tu deviens vraiment toi-même.

En effet, tu vas décider de devenir le genre de personne qui préfère vivre à la campagne 🖼️plutôt qu'en ville 🌆, qui veut sa propre famille ou pas, qui est plutôt tee-shirt que chemise …

Si tu veux lire la suite, clique sur le bouton ci-dessous

Amène moi au post entier

Voilà tout ce que j’avais jeudi

Alors, attention…je n’essaie pas de faire du volume pour faire du volume. Vous avez été plusieurs à me dire qu’il fallait que j’allège ce format. Vous aviez raison. Mais c’est dur de faire la part des choses ! J’avais même mis des trucs que je viens d’enlever parce que je voyais bien que j’avais mis pour mettre.

Pour être sûr que je n’avais rien oublié, j’ai fait comme d’habitude : j’ai fouillé dans mon historique Youtube.

Voilà un extrait ce que ça donne :

Tu m’étonnes que je n’avais rien ! Mais c’est un bon résumé de mes passions : Harry Potter, Star Wars et la politique. Il ne manque plus que Naruto et Dragon Ball.

Quand soudain…


Je n’ai pas pu m’empêcher. Je savais que je t’envoyais cet email. Vendredi, je faisais la vaisselle. Et plutôt que d’écouter de la musique…je me suis mis en recherche d’un truc à regarder…

Je savais que j’étais rarement déçu Thinkerview. Le problème ? C’est que leurs titres ne me donnent jamais envie. Si je ne connais pas l’interviewé, je ne clique pas.

J’ai regardé les dernières sorties…quand je suis tombé sur celle-ci. Le titre “Crise de la masculinité”, je l’ai pris au premier degré. Je me suis donc dit : chouette !

Non en vrai je me suis pas dit “chouette”, aucun humain ne dit vraiment “chouette”, si ?

Je me suis donc dit : cool ! Je vais pouvoir appliquer mon conseil : regardez des gens avec qui vous êtes violemment en désaccord. On apprend toujours énormément. Bon bah…je me suis lourdement trompé. Je pensais que ce serait une pensée type Zemmour. En fait c’est son antithèse.

Je te présente donc :

[Vidéo longue] Crise de la masculinité ?

J’ai déjà beaucoup parlé donc je te laisse découvrir par toi-même. Ça dit des trucs du genre :

  • C’est vrai que 95% des victimes de suicide sont des hommes mais il y a autant de tentatives d’un côté que de l'autre. La théorie qui dit que c’est parce que c’est plus dur d’être un homme est donc fausse

  • On parle de féminisme radical, parfois même de “féminazisme”…alors que quand on analyse objectivement ce mouvement, il est étonnamment pacifiste. Il n’utilise que très peu les armes. Contrairement à des mouvements similaires.

  • La non-mixité est vieille comme la lutte. Dans une réunion syndicale on n’invite pas le patron. Alors pourquoi elle dérange autant quand ce sont des femmes qui se réunissent ?

  • Si tu veux être un allié de bonne foi tu dois accepter le fait que quoi que tu fasses, il y aura toujours une interprétation négative (et légitime) par certaines personnes.


Et…c’est tout pour ces découvertes de la semaine !


Ça t’a plu ? Laisse ton email ci-dessous pour recevoir la prochaine : 

Et si tu connais quelqu’un à qui ça pourrait plaire, partage en cliquant ci-dessous :

Share