Les découvertes de la semaine #22 - 2 vidéos

Le pire stagiaire piège un rappeur, comment Raoult a déstabilisé Pujadas

Bienvenue dans ce vingt-deuxième épisode des découvertes de la semaine.

Comme d’habitude, je vais te partager deux contenus qui m’ont marqué et te dire ce que j’en ai retenu.

En ce moment, je n’arrive plus à lire … donc ce sera forcément des vidéos.

On est partis !

[Vidéo Longue] Le pire stagiaire : le rappeur

Comment j’ai découvert cette vidéo ?

Elle a provoqué une émulsion telle sur Twitter que je n’ai pas pu passer à côté. Au début, les tweets disaient majoritairement que c’était super drôle. Donc j’ai lancé la vidéo. Le temps de la finir (elle dure quasiment 50 minutes), et à mon retour j’ai vu tout le Twitter noir tomber dessus en disant qu’elle était problématique.

J’ai été étonné. Car, moi, au premier visionnage, j’ai vu une caricature (en caméra cachée) où on se moque avant tout de la droite identitaire. Car le personnage de Louis nous est présenté comme ouvertement raciste, condescendant et échoue à prouver qu’il peut faire du rap mieux qu’un rappeur.

Alors que l’immense majorité des noirs militants qui se sont exprimés y ont vu une oeuvre raciste. Car, pour piéger un rappeur, on utilise quoi ? Toujours des clichés racistes. On aurait pu le piéger avec n’importe quoi d’autre. D’ailleurs, je m’en rends compte en écrivant cette ligne : tous les autres épisodes que j’ai vus nous présentaient un stagiaire en position d’infériorité (mais agaçant). Ce qui est logique … puisque c’est un stagiaire. Ici… le stagiaire, blanc, domine son “employeur” noir. Est-ce vraiment anodin ?

Mais tout ça je me le suis demandé en écoutant les personnes qui étaient blessées. J’aurais très bien pu rester dans mon idée initiale.

Les 3 choses que je retiens

Mais tout ça ne change pas ce que cette vidéo m’a appris :

  • Le concept de la caméra cachée soulève des questions éthiques. Avant, je refusais de l’entendre. Car j’adore les caméras cachées. Mais là, je vois bien : est-ce qu’on peut accepter de plonger quelqu’un dans la terreur uniquement pour une blague ? Sachant que la personne n’est pas consentante.

  • Certaines personnes ont une patience incroyable : si on m’avait fait ce qu’on fait au rappeur piégé, j’aurais explosé. Vraiment. J’aurais fondu en larmes. 4 mois de travail supprimé par un inconnu ? Je m’allonge par terre et je pleure.

  • Comme beaucoup de personnes, le moment qui m’a le plus marqué c’est quand le rappeur part en courant car on trouve des armes dans son studio. Cette séquence m’a fendue le coeur pour plusieurs raisons.

    D’abord, parce qu’il explique sa peur : “on est des noirs et des arabes, on va jamais nous croire”. Je me demande comment on peut nier le racisme vécu par ses compatriotes quand on voit cette séquence. Il ne sait pas qu’il est filmé, il ne cherche pas à militer, il n’est pas en train de se victimiser. Mais quand il s’agit de sa vie en jeu, il comprend instinctivement qu’être noir est un désavantage. C’est l’instinct de survie qui parle. Alors … peut-être qu’il se fait des films. Mais ça reste sa réalité. Et j’en ai eu les larmes aux yeux.

    Ensuite parce que la personne qui lui court derrière c’est un cadreur de l’émission. Il n’est pas blanc. Je trouve ça tellement révélateur. Les autres de l’équipe restent surpris et se disent “mince le truc a mal tourné”. Ça montre à quel point ils sont déconnectés de la réalité de leurs concitoyens. En voyant le sac plein d’armes de guerre arrivé, je me suis dit “MAIS COURS”. Evidemment qu’il se met à courir. Il faut vraiment ne jamais avoir eu peur de la police pour être à ce point surpris de le voir courir.

    Pour revenir à ce cadreur racisé qui est le seul à le suivre… il lui dit “oui, je sais, je connais”. Quand l’autre lui dit “on est des noirs et des arabes”. S’ensuite une scène que je connais trop bien : où une personne non-blanche essaie de rassurer une autre sur le fait que ça va bien se passer. Qu’il est avec lui. C’est beau. Mais c’est triste aussi.

Pourquoi tu devrais la regarder à ton tour ?

Pour te faire ton propre avis. Comme je te le disais au début : mon avis à moi a beaucoup évolué depuis le premier visionnage.


[Vidéo Semi-Courte] Comment déstabiliser un journaliste ?

Comment j’ai découvert cette vidéo ?

Je suis abonné à cette chaîne qui décrypte régulièrement des scènes médiatiques sous l’angle de la langue de bois.

Les 3 choses que je retiens

  • On peut piéger les journalistes à leur propre piège. Le concept de toujours dire “les français pensent que”. Là, Pujadas, tombe face à plus fort que lui : Raoult a une popularité énorme à ce moment. Donc il lui répond “vous voulez faire un sondage entre vous et moi ?”

  • L’invention des sondages a été un bouleversement que j’ignorais. Elle a permis au journalistes télévisés d’enfin pouvoir s’opposer aux politiciens pendant une interview.

  • Voilà pourquoi cette manoeuvre de Raoult est si efficace : il devient journaliste à la place du journaliste. Avec une question typique du journalisme “comment se fait-il que l’opinion n’est pas d’accord avec lui”. Cette posture faussement objective, faussement neutre pour mettre l’autre en difficulté.

Pourquoi tu devrais la regarder à ton tour ?

Parce que c’est une belle leçon d’analyse réthorique et que ça permet de comprendre comment Didier Raoult arrive à être convaincant même en disant des bêtises.


[Bonus] Robespierre était-il méchant ?

Une analyse passionnante sur Robespierre et pourquoi il est si difficile de démêler le vrai du faux le concernant.


Une dernière chose

On se revoit lundi si tu n’es pas premium. Si tout se passe bien ce sera la semaine des tutoriels, puisque vous avez voté pour cette proposition à la majorité absolue.

Pour rappel les choix étaient :

A) Faire une semaine avec Orelsan. Comme on avait fait la semaine avec Lino. 

B) Un résumé de livre par jour. Donc 5 résumés de livres qui m’ont incroyablement influencé

C) Un tutoriel chaque jour. Je prends un truc que je sais faire facilement (ou au contraire que j’ai appris difficilement) , et j’essaie de t’expliquer rapidement comment reproduire la performance.


Je n’ai pas compté les votes nuls (deux bulletins à la fois). Et ça a donné :

A : 8 votes (18%)

B : 13 votes (30%

C : 23 votes (52%)

Et…je n’ai AUCUNE idée de ce que je vais faire. J’avais mis la C, juste pour mettre quelque chose, sous proposition d’une abonnée premium (Léna si tu nous vois). Mais je ne m’attendais pas du tout à ce que vous choisissiez ça !