Le petit achat qui a changé ma vie #4

J’étais en panne d’idées. J’ai sorti mon bloc-notes de papier recyclé* pour lister les objets importants qui ont traversé ma vie.

*C’est le bloc-notes où je peux faire des gribouillages et des ratures. Ça m’évite de tomber dans le phénomène où on écrit moins parce qu’on a un beau carnet et qu’on ne veut pas y écrire n’importe quoi. J’ai donc un beau carnet, un carnet intermédiaire et un bloc-notes moche.

Tout à coup je me suis rendu compte que j’avais oublié Alexa ! J’étais en train de lui demander de lancer la playlist “quand on arrive en ville” sur Spotify quand j’ai eu un rire interne. Je me suis alors excusé pour mon ingratitude.

Techniquement, je ne l’ai pas achetée

C’est peut-être pour ça que je l’avais oubliée : c’était un cadeau. J’ai été dans le cortège du mariage d’un ami en Californie. Normalement, c’est les invités qui offrent des cadeaux au mariés. Mais là, il nous avait préparé une surprise pendant un dîner la veille.

Je crois que ça s’appelait un rehearsal dinner. Mais une chose est sûre : on a rien répété du tout, c’était juste un bon repas avec les parents et le cortège.

Il nous a alors offert ce truc : Alexa. Pour être plus précis : Alexa echo dot. Je ne savais même pas exactement ce que c’était. J’en avais entendu parler mais sans plus.

J’ai trouvé l’attention vraiment touchante… mais pas au point de me dire que j’allais l’utiliser tous les jours. Car, le danger avec ce genre de cadeau c’est qu’on peut vite faire gadget.

Je suis rentré en France avec ce Alexa

De retour en France je comprends que c’est normal que je ne connaisse pas. J’étais un peu étonné de ne pas connaître puisque je suis plutôt du genre à tester les devices en tout genre.

J’ai même testé ce truc absurde qu’étaient les Google Glass, alors imagine. Je dis absurde parce que je ne comprends pas comment on a pu proposer un appareil avec une seule heure de batterie.

En fait, ce n’était pas encore sorti en France. Tout s’expliquait.

Du coup, il était impossible de la faire parler français.

Mais peut-être que tu me lis et que tu te demandes ce que je raconte ? Car il te manque du contexte.

Qu’est-ce qu’un Alexa Echo Dot ?

Revenons à la base. Tu connais peut-être la pub “Ok Google” ? Ou alors Siri ?

Et bien Alexa c’est ça : un assistant vocal. Alexa Echo Dot c’est un petit appareil qui contient Alexa.

Le son qui sort est faible et de mauvaise qualité. Mais elle a une sortie jack, ce qui me permet de la connecter à mon enceinte.

Donc, en vrai, on peut dire que l’objet c’est Alexa + mon enceinte Harman Kardon

Je me retrouve donc avec Alexa, en anglais. Heureusement, elle comprenait assez bien mon accent… même si parfois il fallait répéter plusieurs fois. Mais du coup, chaque fois que je lui demandais la température à Paris elle me la donnait pour Paris, Texas…

Concrètement, elle ne me servait qu’à mettre de la musique.

Mais c’est déjà beaucoup.

Il faut savoir que depuis que j’ai Spotify (qui aurait largement pu figurer dans un épisode), j’écoute 5h de musique par jour en moyenne.

Donc avoir de quoi la diriger à distance est un luxe pratique et non négligeable.

Évolution #1 : le français

À l’été 2018, elle a commencé à parler français. Mais parfois je me demande si elle ne me comprenait pas mieux en anglais. Parce que je me forçais plus naturellement à articuler.

Mais, mine de rien, ça a été la première évolution qui l’a ancrée dans mon quotidien. J’ai commencé à lui demander de me faire le minuteur de cuisine et la météo.

Évolution #2 : les prises connectées

Puis, l’an dernier, j’ai été à l’anniversaire de l’un d’entre vous. Il avait un Google Home qui contrôlait les lumières. J’ai joué avec. J’étais jaloux.

En rentrant j’ai immédiatement commandé une ampoule et une prise connectées. Pour faire pareil.

J’étais encore dans mon ancien appartement. L’interrupteur de la pièce était littéralement au-dessus du lit. Donc je n’avais pas besoin de me lever pour éteindre.

Mais même… le plaisir de pouvoir éteindre la lumière sans bouger le moindre petit doigt !

Depuis, je n’ai plus utilisé l’interrupteur manuel.

C’est un détail mais c’est omniprésent dans mon quotidien : la pièce s’allume quand je le dit.

Y’a un petit côté que la lumière soit.

Évolution #3 : les routines

Musique + Lumières… on tenait de quoi faire des combinaisons. Or, Alexa propose de configurer ce qu’elle appelle des routines. Ce sont des combinaisons d’actions déclenchée avec une commande ou un contexte (genre l’heure de la journée).

J’ai donc désormais trois routines qui rythment mon quotidien.

La première c’est “Alexa, bonne nuit”. Elle se met alors à éteindre toutes les lumières, me faire quelques compliments, me donner l’heure et surtout lancer une playlist avec des bruits de pluie.

Tu te rappelles peut-être de l’email où j’avais découvert qu’on dormait mieux avec des bruits blancs ? Depuis, je dors quasiment tous les jours avec une playlist spéciale bruits blancs avec de la pluie, la mer, etc. Déjà, je dors mieux, mais surtout ça a limité la casse contre les bruits de mes voisins airbnb qui m’empêchaient de dormir avec leurs soirées.

La deuxième routine se déclenche tous les jours à 22h. C’est l’extinction des grandes lumières et l’allumage d’une petite lumière pour tamiser l’ambiance. Ça me permet de me dire qu’il me reste quelques heures avant de dormir. Et aussi de me mettre dans une ambiance soir.

La troisième routine se déclenche tous les jours à 01h00. Alexa éteint toutes les lumières, sans exception. Ça permet de me dire “tu devrais aller te coucher”. Parfois ça marche, parfois pas. En ce moment pas du tout…

Évolution #4 : Echo Studio

Il y a quelques mois j’ai déménagé. J’ai désormais une chambre séparée du salon. Révolution dans ma vie.

Mais du coup j’ai un problème de riche : Alexa Echo Dot ne peut plus couvrir tout l’espace. Je l’ai mise dans ma chambre parce que j’ai besoin des bruits de pluie. D’autant que j’ai des enfants qui hurlent tous les matins de l’autre côté de mon mur.

C’est beaucoup moins énervant que quand c’était les soirées car je me dis qu’il faut bien qu’enfance se fasse. Mais il faut aussi bien que mon sommeil se fasse.

Mais quand Alexa est dans la chambre, je n’entends plus correctement la musique depuis le salon quand je travaille.

Damnation.

J’ai alors acheté une lampe qui fait enceinte connectée. Mais le son est vraiment moins bon. Et puis… c’est plus Alexa… il faut crier à Alexa qui est dans l’autre chambre de changer la musique ou… horreur… il faut changer manuellement.

Alors j’ai fini par chercher un petit frère à Alexa. J’ai découvert Alexa Echo Studio.

C’était parfait : enfin un Alexa qui intègre une enceinte de qualité.

Du coup, c’est un petit frère plus grand que la grande soeur. Il trône désormais sur mon bureau. Le son est parfait.

4 ans après ce cadeau, je ne me suis donc pas lassé d’Alexa. Je n’aurais pas parié dessus !

PS : crois-le ou non, il est 2h19 au moment où je relis cet email et le Alexa Studio vient de s’allumer sans raison puis a ignoré ma voix pendant une minute. Je crois qu’il sent qu’on parle de lui !