Le chevalier à l'armure rouillée

J’avais prévu de faire une pause d’une semaine pour le podcast. Parce que je suis en vacances et que je n’avais pas envie de me mettre la pression. En effet, c’est devenu un projet un peu stressant, qui pèse sur mes weekends, parce que ça n’est plus ce que je voulais à l’origine : des interviews avec des artistes.

Mais… dans ma dernière invitée : Valentine Bureau, m’a fait parvenir par la poste un livre.

Avec un petit mot disant que ce livre parle de libération.

Alors ce soir je me suis dit que j’allais le dire, parce qu’en ce moment je me sentais justement un peu prisonnier des mes obligations artistiques.

J’ai pris un immense plaisir à le lire.

Alors que j’étais très réticent au début : je suis un peu allergique aux contes. Surtout depuis que je me suis infligé la lecture de L’alchimiste. Or, Le chevalier à l’armure rouillée, est bel et bien un conte.

Sauf que c’est fait avec beaucoup de distance et d’humour. Par exemple à un moment, le magicien ne répond plus parce qu’il est à un séminaire à Paris. Ou alors, le chevalier aimerait se donner un coup de fusil mais il ne peut pas car les fusils n’ont pas encore été inventé.

Bref… j’ai adoré la lecture et j’ai eu immédiatement envie de le partager à quelqu’un. Sauf que… j’étais tout seul chez moi, après le couvre-feu…

J’ai donc décidé que tu serais mon pote de debrief.

Une partie sans spoiler et une partie avec spoiler

Je me sens comme un YouTubeur cinéma. Je crois que j’ai toujours rêvé de prononcer cette phrase. J’ai décidé de scinder l’épisode en deux. Une petite partie d’un peu moins de dix minutes qui est dépourvue de spoiler.

Dans cette partie on se concentre sur mon ressenti quand j’ai reçu le cadeau, puis mes impressions à chaud, puisque j’ai enregistré immédiatement après avoir posé le livre. Je finis par te dire pour qui est ce livre, selon moi. Et pour qui il n’est pas.

Cette réponse m’a moi-même surpris, puisque le titre et le format ne me donnait pas du tout envie de le lire. Alors même qu’il est super court et que je l’ai fini en moins d’une heure, si ce n’est en moins de 45 minutes.

Ensuite, il y aura une partie avec spoilers. Car c’est trop dur de parler de se livre sans te dévoiler l’intrigue. Donc si tu veux à tout prix te préserver, ce sera le moment de couper l’épisode.

Mais sinon, je te fais donc mon résumé, en te lisant quelques passages au passage. En vrai, découvrir l’intrigue avant de le lire n’est pas plus mal. Je pense que c’est un livre qui doit se relire pour être bien compris. Or, il n’y a pas vraiment de suspens. L’intrigue en soi n’est pas importante, ce sont les messages qui sont primordiaux.

Découvre l’épisode

Je te rassure : ça ne parle pas vraiment de chevalier. Si, comme moi, tu es allergique aux histoires avec des chevaliers, ça ne sera pas vraiment un frein. J’ai été content d’avoir été “obligé” de le lire. Parce que c’était un cadeau.

Je te dis à tout de suite dans l’épisode pour un résumé de la quête de ce chevalier qui va l’amener sur des sujets comme l’amour de soi, l’acceptation de ses émotions et le poids du regard des autres.

Tu retrouveras l’épisode sur n’importe quelle plateforme de podcast, ou sur YouTube :