Je suis sortie du syndrome de l'imposteur

Encore merci pour votre engouement de la semaine dernière. J’ai dû jongler manuellement entre trois systèmes. Dont un qui n’a pas de mémoire. Ça veut dire que si tu t’es désabonné·e la semaine dernière, tu reçois peut-être encore les emails. Si c’est le cas je te demande de m’excuser. J’ai fait de mon mieux pour l’éviter.

Mais je sais que j’ai raté des doublons. Tu peux donc te désinscrire à nouveau et cette fois-ci, ce sera définitif. Si tu ne trouves pas le bouton, demande-moi directement en réponse à cet email.


Vous avez été nombreux à réagir au live sur le syndrome de l’imposteur. Parmi vous, Charlotte qui est une entrepeneure que je connais. Elle m’a écrit dans la foulée :

On a discuté ensemble du fait qu’elle s’en était sortie. Or, c’est vraiment ce qui me manque sur le sujet. Comme je ne l’ai pas vécu, j’ai du mal à aider les autres.

Je lui ai donc proposé de venir en parler sur le podcast :

Vasy si tu veux on fait une interview sur le sujet ! Normalement je suis anti interview à distance, mais vu qu'on se connait déjà ça peut le faire

Ne compare pas ton intérieur à l’extérieur des autres

Je t’ai déjà répété maintes fois ce mantra. Charlotte l'a abordé en expliquant qu’elle avait fini par réaliser que les autres étaient plus perdus que ce qu’ils ne laissent paraître à l’extérieur.

Elle l’a d’ailleurs formulé à merveille dans un email à ses abonné·e·s ce matin :

Bienvenue dans les Coulisses.

Les Coulisses des autres. 

La vraie vie derrière la façade.

On a tous nos Coulisses dont on n'est pas mega fiers. 

Pas le genre de trucs qu'on va mettre en avant si on croise notre ex : 

- "Oh ! Tu deviens quoi ?"

- "Bah écoute, j'ai pas fait le ménage depuis 15 jours, je suis toujours dans ce job que je déteste et j'ai toujours pas publié le livre que j'écrivais déjà il y a 3 ans. Et toi ? Ca va ?"


Non non, dans la vraie vie ce sera plutôt :

"Merveilleusement bien ! Je suis passée Manager des managers, tous les employés ont une photo de moi sur leur bureau tellement ils m'adorent, et j'ai triplé mon salaire. Mais ça c'est anecdotique, l'argent n'a aucune importance à côté du profond épanouissement que je vis au quotidien avec Brandon"

Voilà pourquoi on a souvent l'impression d'être moins avancé / moins intelligent / moins compétent / moins organisé que les autres.

La méthode de Charlotte pour sortir du syndrome

Je ne te spoile pas. Tu la découvriras dans le podcast. Même si, comme toujours dans le Syndrome de la Page Noire on a digressé dans tous les sens.

On a parlé de syndrome de l’imposteur mais aussi de comment se remettre d’une dépression. Sans oublier le sujet du perfectionnisme qui est lié. Quand on se met l’exigence irréaliste de vouloir toujours faire parfait du premier coup, la sensation de l’imposteur n’est pas loin.

Comme d’habitude, tu peux trouver l’épisode sur toutes les plateformes de podcast. En tapant simplement Le Syndrome de la page noire.

Ou alors sur YouTube :