Faut-il forcément du temps pour créer de l'argent ?

Oui et non.

Je viens de téléphoner à une amie.

On a discuté de la différence entre avoir un revenu complémentaire passif et un revenu complémentaire linéaire.

Qu’est-ce qu’un revenu passif ?

C’est un terme qui décrit des revenus que l’on obtient sans y passer de temps. Ou, pour être plus exact, des revenus qui ne sont pas liés au temps passé.

Il peut y avoir un temps investi au début, mais une fois que c’est fait, le revenu arrive sans effort supplémentaire.

Je ne te fais pas durer le suspens : les revenus totalement passifs sont rarissimes.

J’ai failli dire qu’ils n’existaient pas. Mais les revenus de la Bourse sont quand même très proches de cette définition. Les “royalties” aussi (sur un livre, sur une chanson, etc).

Préférons la notion de revenus scalables

Dans ce cas, pourquoi y-a-t-il a autant de gens qui prétendent que tu peux obtenir un revenu passif ?

Déjà parce que c’est séduisant. Tu te dis “je pourrais avoir de l’argent sans travailler, c’est le rêve”. Donc tu as beaucoup de personnes qui vendent du rêve.

Mais tu as aussi des personnes sincères qui proposent des méthodes qui permettent effectivement d’avoir des revenus presque passifs : c’est le cas de Tim Ferriss et d’Olivier Roland par exemple.

Tim Ferriss a écrit un livre qui s’appelle La semaine des 4 heures… Mais il passe son temps à travailler. Pareil pour mon ami qui m’a parlé de cette méthode en 2012. Voilà ce qu’il m’a dit :

Ma passion c’est la musique. Or, c’est très compliqué d’en vivre directement. C’est stressant, ça gâche le plaisir. Alors je vais créer mon blog sur la composition musicale. Une fois que j’aurais atteint un revenu passif qui me permet de vivre, j’arrêterais et je passerai mon temps à faire de la musique.

8 ans après… et ce n’est pas du tout sa vie. Il a effectivement un blog qui lui rapporte largement assez pour ne plus avoir à s’inquiéter de l’argent. Mais il a attrapé le virus : créer du contenu est devenu une autre passion.

Et, au-delà de ça, il faut continuer à mettre à jour son produit, à maintenir le site, etc.

Ce n’est donc pas un revenu totalement passif.

Mais est-ce si important ?

Au final c’est un revenu scalable. C’est-à-dire que pour faire deux fois plus de revenus il n’a pas besoin de deux fois plus de temps. Avec, en prime, un temps de maintenance qui est suffisamment petit pour être absorbé.

Mon autre ami, celui qui a un revenu de l’immobilier, il doit y passer 3 heures par semaine.

Mais, trois heures par semaine c’est une quantité de temps gérable.

Tu veux un revenu scalable ou pas ?

Une fois qu’on a dit ça… on peut classer les revenus complémentaires en deux catégories : les revenus scalables/passifs et les revenus linéaires.

Tu me diras : mais qui préfère faire un revenu linéaire ? Qui a envie que son revenu dépende de son temps ?

Plein de gens.

Tout dépend de tes affinités et de tes objectifs. Un revenu passif ça veut aussi dire un revenu qui peut être de 0. Tu peux même perdre de l’argent. Alors qu’un revenu linéaire, si tu y mets du temps, tu as de l’argent. Systématiquement.

C’est le cas par exemple du coaching.

J’ai vu pas mal de gens commencer à compléter leur salaire avec le coaching. J’en ai même vu qui partaient d’une situation de chômage, se créer un revenu comme ça.

L’avantage ?

Ça demande moins d’investissement en temps en amont et ça paie immédiatement.

Alors que la plupart des revenus passifs vont te demander d’immenses quantités de travail, pour payer plus tard.

À toi de peser ce qui te convient le mieux.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Il y a uniquement des réponses avec des implications. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients.

Chaque réponse a son prix. Rien n’est gratuit. Rien n’est miracle.

Chaque option prend du temps.

Je dirais qu’il te faut minimum une heure par jour (ou plutôt une trentaine d’heures par mois) pour te lancer sérieusement dans une méthode. Plus le revenu est passif, plus tu auras besoin de temps en amont. Plus il est linéaire et plus tu pourras y passer un temps réduit.

Comment choisir ?

J'ai décidé de te proposer une carte d’orientation des revenus complémentaires. J’ai bien dit une carte d’orientation et non pas une méthode.

J’aurais pu te faire une formation pour t’apprendre à créer un revenu pas à pas avec la méthode que j’utilise moi-même.

Mais je me suis rendu compte que ce n’était pas pour tout le monde. De la même manière que j’aurais beaucoup de mal à faire du coaching ou de l’immobilier.

J’ai donc voulu d’abord proposer une formation qui t’aiguille. C’est donc un panorama de 5 méthodes. On ne rentre pas en profondeur. On les survole toutes. De manière à ce que tu saches quelles sont les options devant toi.

Pourquoi seulement 5 méthodes ? Alors qu’en vrai j’en connais au moins 12 ?

Parce que je ne voulais pas non plus que ça soit trop superficiel. J’ai donc retenu uniquement les méthodes que j’ai vues de mes yeux : soit parce que je les ai appliquées (méthode 4 et 5) soit parce que je connais quelqu’un qui les a appliquées (méthode 1 et 3).

L’exception étant la méthode 2 (la Bourse) où j’ai suivi quelques formation et je connais quelqu’un qui le fait mais je n’ai pas décortiqué avec lui sa méthode.

Mais j’ai voulu la garder car c’est la prochaine que je veux utiliser moi-même. J’aimerais commencer en 2021.

Voilà donc mon guide des revenus complémentaires

Dans cette formation d’une heure et demie je te résume donc ces 5 méthodes pour obtenir un revenu complémentaire.

J’ai fait le cours à mes élèves en Septembre. Et, avec le contexte sanitaire, je me suis dit que c’était vraiment le moment de partager cette connaissance avec les autres.

C’est chose faite avec cette nouvelle formation :

Mes 5 méthodes pour compléter ou remplacer son salaire, sans faire un burn-out

Parce que, moi, je me suis lancé pendant le premier confinement.

C’est bizarre de dire “premier confinement”. Quand on est sortis on imaginait tellement qu’on avait fait le plus dur…

Je te dis pas ça pour te dire qu’il faut être en productivité pendant le confinement. Fais comme tu peux. Certaines personnes ont besoin d’interactions sociales pour se recharger. On les appelle “les extravertis”. D’autres, comme moi, se rechargent dans la solitude. Du coup, forcément, le confinement est une aubaine pour moi. Mais il ne le sera pas pour toi si tu es une personne extravertie.

Tout ça pour dire que ma vie a vraiment changé depuis que je crée un revenu complémentaire, que j’ai commencé pendant le premier confinement et que je me dis que je vais peut-être créer le déclic chez d’autres personnes.

Ce déclic qui te permettrait de commencer à travailler à ton revenu complémentaire pendant cette période.

Pour ça, il faut commencer par suivre la formation :

Accéder à la formation

Dedans tu vas retrouver mon résumé de mes 5 méthodes favorites pour créer un revenu complémentaire. Avec à chaque fois les avantages et les inconvénients.

Tu as jusque vendredi soir pour profiter de la réduction de 64%

Si tu es premium tu as même droit à une réduction de 83%. Utilise ce lien pour revenir à l’email de lancement que tu as reçu hier : https://nicolasgalita.substack.com/p/mes-5-mthodes-pour-complter-ou-remplacer