[Débrief] Que faire avec 100k

Avant-hier, je vous ai demandé ce que vous feriez avec 100k.

Vous avez été 38 à répondre.

Je ne sais pas si je suis surpris. Je crois que oui…

L’immobilier est LA question qui vous préoccupe

De, très très loin, la réponse la plus donnée concernait l’immobilier. Soit acheter un bien, soit rembourser un prêt en cours.

Vous avez été 42% à répondre dans ce sens. Avec notamment cette réponse qui résume toutes les autres :

Comme beaucoup, je les utiliserais pour un projet immobilier. Futur maison ou appart en location !

Mention spéciale à la personne qui nous a fait un rappel de l’effet de levier, qu’on avait déjà vu ensemble :

avec 100 K, je cours a ma banque , j emprunte 700 K, et j'achète un appart sur ipanema , que je loue en attendant la retraite !!

Un des tours de magie de l’immobilier c’est l’effet de levier. C’est-à-dire que les banques sont généralement prêtes à prêter entre 5 et 10 fois le montant apporté. À condition d’avoir un CDI. Ce qui permet d’avoir accès à une somme impossible à réunir sinon.

Probablement qu’une banque accepterait en effet de prêter 700k si on lui apporte 100, pour acheter une appartement. Encore plus si on lui dit qu’on va le louer à quelqu’un d’autre. En revanche, probablement qu’elle refuserait si on lui disait que c’est pour mettre sur une assurance vie.

En revanche je ne sais pas ce qu’est “ipanema” ?

Créer son entreprise et voyager

Bien derrière, on a la deuxième et la troisième réponse la plus fréquente : créer son entreprise et voyager.

Vous avez été un peu plus de 20% à me répondre que vous alliez voyager ou créer votre entreprise.

On peut probablement pas faire plus opposés comme réponses.

L’équilibre : investissement / épargne / dépenses

C’est là qu’on voit les différence de rapport à l’argent. Si on classe l’utilisation de l’argent en trois catégories : les investissements, l’épargne et les dépenses

J’ai fait très grossier, il faudrait rentrer dans les détails. Car, en vérité, je vais classer “acheter un appartement” dans investissement alors que y’a quelques mois je vous ai dit qu’acheter sa résidence principale n’est pas vraiment un investissement. Il faudrait plutôt parler “d’immobilisation” ? Mais peu importe. Disons investissement.

Vous avez donc choisi d’équilibrer selon ces trois catégories qu’on pourrait aussi appeler : long-terme/moyen-terme/court-terme.

Voici un commentaire qui l’illustre de manière limpide :

70% dans l'immobilier, 10% plaisir, 20% épargne pour imprévus

Je connais la personne qui l’a écrit et ça m’étonne pas de la voir répondre si méthodiquement :D. D’ailleurs c’est marrant d’avoir rajouté des pourcentages alors que j’avais volontairement pris le chiffre de 100k. Donc ça fait 70k, 10k, 20k. Mais ça montre qu’elle a synthétisé la question en général : quand j’ai une somme d’argent, j’en fais quoi ?

Certaines personnes ont choisi d’immobiliser les 100%, par exemple en achetant un appartement. D’autres ont fait des choix intermédiaires.

Choix A : 50% investi/25% épargne/25% dépenses

J'utilise la moitié pour acheter un appartement pour un investissement locatif. Et avec le reste, j'utilise la 1ère moitié pour me faire plaisir pendant 1 an. L'autre moitié je la mets de côté en attendant de trouver quoi faire d'utile avec.

Choix B : 80% investissement/ 20% épargne-dépense

80k je rembourse une partie de mon prêt immo. Les 20k restant je l’es laisse sur mon compte courant et je vie tranquille sans peur de dépassement pendant plus ou moins 2 ans

Mais d’autres personnes ont choisi de mettre 100% dans les dépenses :

100 keuros. Comme dirait Eff Gee « l’argent fait pas le bonheur mais on ira chercher les billets quand même pour être sûrs ! ». Je vais chercher le bonheur : voyages, découvrir d’autres ailleurs, faire plaisir et me faire plaisir. Le crédit de l’appart, je continuerai à le payer avec mon job. La vie est courte. Faut profiter 

Mention spéciale à ce choix avec un niveau de complexité un poil plus élevé :

20ke : PEL des enfants

55ke : j’arrête de travailler à partir du 1er juillet sur mon métier actuel (je respecte mes engagements😅) et je bosse sur mon autre projet à fond (temps + énergie - stress financiers durant 2 ans) tout en profitant de ma famille au Max.

10ke : achat/revente de véhicule pour « faire travailler » un peu l’argent rapidement

5ke : vacances / Loisirs ?

10ke : finaliser les « travaux » dans la maison

Ici on a carrément un mélange entre des investissements, des dépenses et des tactiques pour créer des revenus…

Les revenus passifs

Le dernier point qui a été soulevé, directement ou indirectement, est la question des revenus passifs. Ou en tout cas : de trouver une manière de ne plus dépendre d’un métier pour gagner de l’argent.

J'en utilise une partie sur un truc peu dynamique (genre blinder mon livret A et LDD :D), et le reste partagé également entre 1) d'une part, une AV très dynamique ou un PEA piloté, et 2) d'autre part, un apport immobilier (complétant ici l'épargne que j'ai déjà)

Mon but étant de pouvoir plus rapidement me rapprocher d'un semblant de revenus passifs.

Je t'envoie mon RIB à quelle adresse? :D

D’ailleurs, j’ai l’impression que la volonté de créer une entreprise est souvent liée à ce même besoin de créer un revenu, pas forcément passif, mais qui ne dépend pas d’un employeur.

On en reparlera. J’ai largement de quoi écrire un article sur le sujet des revenus passifs. C’est un sujet que j’explore depuis 2012.

Est-ce si facile de dépenser ?

Finissons avec ce commentaire :

Placement en assurance vie pour garantir un complément de revenu et un train de vie plus cool. La pierre locative j'ai essayé mais trop de déboires et de travaux...

Moins raisonnable des travaux d'amélioration de l'habitat 

Encore moins raisonnable un super voyage mais ça on ne peut pas...

Des idées pour pour dépenser c'est facile, mais des idées pour gagner ou simplement valoriser le travail fourni, c'est plus le problème...

Maintenant que j’ai un revenu qui me permet de vivre confortablement, je me rends compte que je n’ai pas beaucoup d’envies de dépenses. Je n’aime pas les voyages, je ne suis pas passionné de gastronomie… en vrai une fois que j’ai acheté tous les produits d’Apple et de Bonne Gueule, j’ai tout ce que je veux.

Par conséquent, je trouve que ça devient dur de dépenser. Comprends-moi bien, je veux pas être indécent : en-dessous d’un certain revenu il est évident qu’il est, au contraire, dur de ne pas dépenser.

Mais je voulais revenir sur ce point car je trouve qu’on a tendance à conserver le même rapport avec l’argent, même quand ça n’a plus lieu d’être. Par exemple, je trouve ça intriguant que dans ce commentaire il soit écrit :

“Des idées pour pour dépenser c'est facile”

Tu comprends pourquoi ? Remonte et relis en entier sa réponse avant de lire mon explication…

C’est bon ?

Ne…

Triche…

Pas !

Je trouve ça intriguant parce que, si tu regardes bien, elle vient d’échouer à lister des dépenses. La personne a trouvé immédiatement où investir : assurance-vie et immobilier (en même temps il n’y a pas non plus 36 solutions) mais elle ne trouve pas où dépenser. Puisque le voyage n’est pas possible en ce moment.

Du coup on tombe sur un paradoxe : quand on a peu d’argent on est étouffé par les dépenses mais quand on commence à avoir des sommes conséquentes… on ne sait pas comment dépenser…

Ma morale de l’histoire ? La plupart d’entre nous n’a pas besoin de tant d’argent que ça pour combler ses dépenses. On a besoin d’argent pour combler nos besoins d’investissement, notre envie de sécurité financière.