Annexe tuto 2 - mes modèles de sneakers

Dans l’ordre d’apparition de l’article. Ça va d’en haut à gauche, jusqu’à en bas à droite.


J’ai beaucoup parlé de comment choisir des sneakers. Mais qu’est-ce que ça a donné Concrètement ? Quels choix ai-je fait pour moi ? Je vais te présenter uniquement les modèles qui ont compté un minimum dans ma garde-robe. Je t’épargne les nombreuses erreurs. Je ne liste que les réussites ou semi-échecs.

Nom du modèle si je le connais, le prix non soldé et l’année de l’achat

German Army Trainers - 25€ - 2014

J’ai commencé par les German Army Trainers. Ce sont des chaussures militaires, impossibles à avoir neuves. Prix imbattable. Increvables. J’ai été jusqu’au saut de l’écrevisse en Guadeloupe avec, dans la boue … elles ont survécu. Elles sont aujourd’hui dans un sale état… mais en même temps aujourd’hui elles ont au moins 8 ans. Je dis « au moins » car je les ai acheté d’occasion en 2015. Je ne sais pas quel âge elles avaient déjà.

Ensuite j’ai beaucoup erré… jusqu’à arriver au modèle qui suit :

Boom Bap Célébration - 150€ - 2015

C’était un cadeau d’anniversaire. Ça a été mon premier vrai coup de coeur. J’adorais ces chaussures. Déjà, je trouvais ça dingue de pouvoir aller en rendez-vous client avec des chaussures où il y avait secrètement écrit “fuck” en lettres d’or à l’intérieur.

J’adorais également l’idée d’avoir une asymétrie légère : haut bleu foncé et bout bleu clair versus haut bleu clair et bout bleu foncé. D’ailleurs, quand je les ai déballées, j’ai cru que c’était un défaut de fabrication, j’étais dépité. Jusqu’au moment où j’ai vu que c’était savamment dosé sur les deux.

Autre gros point fort : la fermeture éclair qui permet d’enfiler des sneakers haute sans se prendre la tête.

Avec une tenue complète. C’était l’époque où j’étais fan de chapeaux…

J’aimais tellement ce modèle que j’ai été prendre un modèle cousin mais en marron. Non pas parce que je les préférais mais parce qu’elles étaient en soldes.

Grosse erreur. Je les ai très peu mises.

Je suis d’autant plus dégouté que la marque n’existe plus aujourd’hui. J’aurais dû acheter les grises que j’adorais plutôt que ces marrons.

Juch Taranta - 140€ - 2017

Coup de coeur dans le magasin. Petite marque française, nouvelle à l’époque. Des modèles classiques. Je choisis la bordeaux en daim.

Au final, une déception : les lacets ont cassé très vite et elles ne tenaient pas mon pied assez fermement.

Canal Saint martin - 160€ - 2019

Je les ai eues à -50%. Je les adorais visuellement. Mais elle me faisaient mal au genou car le cuir était trop rigide. Grosse déception mais je n’en veux pas à la marque. Je savais que j’avais des soucis de genou, même sans savoir exactement. Et, depuis deux semaines, je sais que j’ai une malformation génétique qui s’appelle une dysplasie fémoro-patellaire.

Je n’ai pas de photo correcte de moi en portant. Je n’ai que ça :

Untamed Street - 270€ - 2020

Même problème que précédemment : je les aime beaucoup mais mon genou ne me les permet pas. Le cuir est rigide, c’est d’ailleurs voulu pour rappeler des chaussures de ville.

Ça aurait pu être une grande histoire d’amour. Mais mon genou en a décidé autrement…

Nike Air Force - 109€ - 2020

J’étais tellement dépité après les untamed street (plus un autre échec) que je me suis tourné vers Nike. En me disant que j’aurais pas de problème de genou avec une paire qui a plus de 50 ans. J’étais sceptique. Au final je suis amoureux de cette paire.

Comme je te le disais, le blanc c’est vraiment facile à associer. Ça marche avec un pantalon sombre…

Ça marche avec un pantalon clair …

C’est de la magie. C’est ma première paire de blanches, en 4 ans. Je ne compte pas les German Army Trainers car le côté occasion fait que je les ai jamais vues vraiment blanches. Je regrette de ne pas avoir écouté plus tôt les gens qui m’expliquaient que les blanches allaient avec tout.

Gucci - 455€ - 2020

Bon… là … j’ai fait une folie. Mais ça fait des années que je rêvais d’essayer une paire de luxe. Pareil, j’étais dans la déception des untamed street. Je suis tombé sur cette paire chez un revendeur. Il ne restait plus que ma pointure. Un signe.

Alors que j’avais été dépité de constater que les Air Jordan que j’adorais n’existaient pas dans ma pointure car c’était un modèle pour femme :

Air Jordan 1 Mid Alternate Swoosh in Magodo - Shoes, Bizzcouture ...

Je me suis jeté à l’eau… après 1 mois et demi à tergiverser. Et tadaaaa…

Verdict ? Un énorme coup de cœur. Depuis les Boom bap je n’avais pas eu de chaussures à ce point confortable. J’ai vraiment l’impression de mettre des chaussons. Ce qui est permis par un détail comparable aux Boom Bap. Là où elles avaient une fermeture éclair, ici on a un scratch arrière. Ça permet de mieux épouser la forme du pied.

Bon, ça leur permet aussi de mettre un énorme Gucci. Mais ça va, il est derrière, donc ça reste suffisamment discret.

L’attention aux détails est dingue. Le bout des lacets est lourd, le jeu des textures est parfait.

Et on revient à ce que je te disais sur la zone dangereuse du milieu. Les Untamed Street m’ont coûté 270€. Je regrette. Je vais les porter 10 fois maximum. Celles ci m’ont coûté 455€ mais je sais que je vais les porter jusqu’à ce qu’elles s’usent définitivement. Comme les Boom Bap.

Seule petite déception : dans la boîte ils mettent en garde sur la qualité. Le cuir étant naturel et sans aucun traitement, elles ont tendance à s’érafler facilement.

Nike Blazer - 99€ - 2020

J’ai encore cédé à l’ogre. En plus sur un modèle à semelle collée. Si tu remarques bien, jusque là, à part les toutes premières à 25€, toutes les semelles étaient cousues.

Mais j’ai tellement aimé les Air Force et j’ai tellement désespéré de mes problèmes de genoux que j’ai craqué.

J’aimais aussi l’idée d’avoir un style gribouillis pour atténuer la grosse virgule Nike.

Schmoove - 135€ - 2020

Je les ai eues en soldes, par total hasard. Pareil : coup de cœur immédiat.

Les Air Force m’ont donné envie d’acheter de vraies sneakers blanches basses. Je ne regrette pas un seul instant. Ma hantise était d’avoir des sneakers qui ressemblent à des Stan Smith. On trouve que ça maintenant en blanches, tellement tout le monde surfe sur le succès des Stan. Ici je trouve qu’on se démarque vraiment.

Et là encore ça se met avec tout. Ça permet de casser une tenue toute verte qui aurait été vraiment fade sans ça (et la veste bleue).

Que retenir de ça ?

Déjà, tu vois que le style se forge à force de tester des choses. Maintenant je sais que j’adore les montantes. En ce moment j’explore les blanches. Mais tout ceci a pris des années.

Je ne t’ai montré que des réussites et des semi-réussites. Mais j’ai eu énormément d’échecs. Très souvent dans la gamme de prix 50-80€. Avec toutes les chaussures à moins de 80€ que j’ai acheté et mis moins de 5 fois, je pense que y’avait largement le budget d’acheter une paire à 250€ qui m’aurait tenu.

Je retiens aussi que les principes sont faits pour être enfreints. Je boycottais Nike. Finalement les Air Force font partie des meilleures sneakers de ma vie. Même si le côté éthique me laisse quand même un goût amer.

Et surtout : se tromper fait partie du chemin. Ne te prends pas trop la tête, achète ce qui te plaît et demande à ton entourage ce qu’ils en pensent. C’est aussi comme ça que tu vas apprendre.