3 livres indispensables pour apprendre à parler en public

Ceux qui m'ont le plus marqué dans mon apprentissage

Chose promise, chose due, je vais te révéler 3 livres qui m’ont personnellement aidé à m’améliorer en prise de parole.

Si tu lis ces 3 livres tu auras, de loin, ce qu’il faut pour faire une meilleure prise de parole que 95% des gens. Vraiment.

Et si tu n’as pas le temps ? Ou que tu n’aimes pas lire ? Dans ce cas j’ai une solution pour toi que je te présente à la fin.

Parler en public. TED - Le guide officiel

Quel est le principal enseignement de ce livre ?

Le principe est vendeur : quelle est la formule secrète des fameuses conférences TED ? La promesse est tenue : il n’y a pas de secret justement. Il y a bien des conseils très pertinents sur la structure, le concept de l’idée phare et de l’angle de narration. Mais l’auteur le dit dès le début : pour dire quelque chose il faut avoir quelque chose à dire.

Or, la plupart des personnes échouent à ce niveau. Simple. Basique.

Comment ça m’a aidé concrètement ?

Avant ce livre, je ne faisais pas consciemment la recherche de l’idée phare. Maintenant, je ne monte plus sur scène si je ne sais pas quelle est l’idée phare. Si je ne l’ai pas écrite explicitement. L’idée phare ce n’est pas le titre (même si ça peut l’être). L’idée phare c’est ce que les gens doivent retenir, en une phrase, de ta prise de parole.

Une seule et unique chose. Tu voudrais que les gens tweetent quoi en sortant de ta prise de parole. Une fois que tu as choisi, tu peux construire ta prise de parole en accord. Ça ne veut pas forcément dire que tu dois commencer par ça . Par exemple, j’aime beaucoup révéler l’idée phare en troisième partie, comme dans la résolution d’un film. Ça ne veut même pas forcément dire que tu dois la formuler à haute voix (mais si tu débutes, il vaut mieux).

Mais dans tous les cas tu dois la conscientiser pour augmenter ta clarté et ton impact.

Tu dois lire ce livre si…

En vrai tout le monde gagnerait à lire ce livre, il n’y a pas de si.

Présentation zen 2e édition : Pour des présentations plus simples, claires et percutantes 

Quel est le principal enseignement de ce livre ?

L’écrasante majorité des gens ne comprennent pas comment faire de bonnes présentations Powerpoint/Keynote parce qu’ils ne comprennent pas comment on fait de bons slides.

Ils en ont les capacités techniques mais ils font des contresens. Ils essaient de faire des slides chargés pour démontrer leur expertise. Alors qu’il faut des slides épurés pour marquer l’esprit.

Ils essaient de faire des slides qu’on peut lire sans le présentateur, pour pouvoir les partager ensuite. Alors qu’il faut justement des slides qu’on ne peut pas comprendre sans le présentateur, afin que ça serve à quelque chose.

Ils font des slides avec majoritairement du texte. Alors qu’il faut des slides avec majoritairement des images.

Et ainsi de suite…

Comment ça m’a aidé concrètement ?

Au début j’étais rentré en rébellion contre PowerPoint. Après avoir lu un livre qui s’appelle Convaincre en deux coups de crayons et qui expliquait le problème de Powerpoint. Pour y remédier il proposait une technique avec un tableau blanc et un feutre. J’ai fait quelques présentations comme ça. C’était génial, mais ça demande énormément de travail et ce n’est pas toujours possible.

Mais ça m’a appris les concepts de la prise de parole, au-delà de Powerpoint. Du coup, quand j’y suis revenu j’ai voulu apprendre à l’utiliser correctement. Ce livre m’a permis d’apprendre la méthode simple : une image, une phrase, en respect des principes de clarté, concision et émotion.

Tu dois lire ce livre si…

…tu n’as jamais appris à faire des slides. En fait c’est une discipline et elle s’apprend. En revanche…le livre ne parle vraiment que de ça. Si tu veux un livre plus généraliste les deux autres livres sont meilleurs.

Weekend Language: Presenting with More Stories and Less PowerPoint 

Quel est le principal enseignement de ce livre ?

Si tu ne peux pas t'exprimer en termes simples c'est que tu ne maîtrises pas ton sujet. Point final. Tout le livre est articulé autour de ce concept : comment avoir un langage compréhensible.

Comment ça m’a aidé concrètement ?

En vrai j’ai triché : ce livre ne m’a pas aidé car je fais ça naturellement. Mais ça m’a permis de comprendre que je n’étais pas fou : la plupart des présentateurs parlent un langage incompréhensible et c’est insupportable pour le public. Ça diminue l’impact de leur présentation.

Tu dois lire ce livre si…

…tu as le syndrome de l’imposteur et tu compenses en essayant de parler un langage compliqué ou corporate. Si tu crois qu’un expert est quelqu’un qui s’exprime en termes techniques. Ou alors simplement si on te dit souvent qu’on ne comprend pas ce que tu dis.

Comment faire si tu n’as pas le temps de lire 3 livres ?

Hier j’ai lancé une mini-formation sur la prise de parole en public.

Accéder à la mini-formation

Objectif : comprendre les grands principes de psychologie derrière la prise de parole en public.

J’en ai recensé 21 :

  • 7 du côté de la personne qui parle (3 bonnes nouvelles, 4 mauvaises nouvelles)

  • 14 du côté du public (7 bonnes nouvelles, 7 mauvaise nouvelles)

Pourquoi commencer par comprendre ces leviers ? Pourquoi ne pas commencer par une méthode de prise de parole en public ?

Parce que ça ne sert à rien de t’enseigner comment mieux passer les vitesses d’une voiture si tu ne comprends pas le code de la route.

Vois donc cette formation comme le grand code de la route de la prise de parole.

Elle est disponible à -50% jusqu’à ce vendredi soir

Il ne te reste donc plus que trois jours pour en profiter, au moment où j’écris :

https://nicolasgalita.podia.com/les-21-secrets-de-la-psychologie-a-connaitre-avant-de-parler-en-public?coupon=OFFRE-LANCEMENT-AVRIL

Avant de me quitter…

Exceptionnellement, j’ai laissé les commentaires ouverts à tous les abonnés et abonnées (pas que les premium). Si tu as la moindre question tu peux donc la laisser en commentaire.

Et…si tu ne fais pas déjà partie des abonnés… rejoins-nous ?

J’envoie tous les matins de la semaine à 09h00 un email anti-zombie : utile, épanouissant et intemporel. À l’inverse des actualités qui sont angoissantes, futiles et éphémères. Une sorte de friandise intellectuelle chaque matin. Rentre ton email ci-dessous pour la recevoir :